Le sujet que vous avez choisi: Tadej Pogacar est-il plus fort que Remco Evenepoel ?

L'un brille sur le Tour de France pendant que l'autre se bat pour sortir au plus vite de son lit d'hôpital. Qui de Remco Evenepoel ou Tadej Pogacar est le plus fort ? La question se pose déjà. Et cela pourrait durer 15 ans...

Le sujet que vous avez choisi: Tadej Pogacar est-il plus fort que Remco Evenepoel ?
©D.R.
Chaque lundi, notre nouvelle rubrique vous permet de choisir un sujet lié à l'actualité sportive. Après une heure de sondage, le sujet qui récolte le plus de votes est traité par notre rédaction, puis publié directement sur notre site. Après le sujet sur le mercato du Standard la semaine dernière, vous avez souhaité en savoir plus sur le rapport de force entre Remco Evenepoel et Tadej Pogacar .

Lequel des deux prodiges est le plus fort ? Celui qui est actuellement maillot blanc du Tour de France ou celui qui, sans une terrible chute au Tour de Lombardie, serait le favori n°1 du Giro ?

Il faut dire que les points de repère sont peu nombreux. Les deux hommes ne se sont rencontrés en course qu'à deux reprises, chez les professionnels. C'était en 2019, sur la Clasica San Sebastian et lors des championnats du monde en ligne, dans le Yorkshire. On s'en souvient tous, Remco Evenepoel avait glané son premier grand succès dans la première avant de se mettre au service de Philippe Gilbert dans la seconde. Pendant ce temps, le Slovène - qui était en phase de reprise et de préparation de la Vuelta - avait abandonné dans l'anonymat en Espagne avant de terminer à une honorable 18e place dans la course au maillot arc-en-ciel.

Evidemment, c'est trop peu pour deviner qui du Belge ou du Slovène aura la plus grande carrière. Mais risquons-nous à une analyse portée sur leurs récents résultats.

Pogacar est plus fort...

Cette jeune génération nous a appris à ne jamais la juger trop vite, ou en tout cas à ne jamais lui mettre de limites. Egan Bernal a remporté le Tour de France à 22 ans, Pogacar est monté sur le podium de la Vuelta à 21 ans et Evenepoel a réussi un incroyable quadruplé en remportant les classements généraux des tours de San Juan, d'Algarve, de Burgos et de Pologne à 20 ans. Qu'à cela ne tienne, le Brabançon a parfois montré certaines limites en montagne que ne semble plus avoir le leader de la formation UAE-Team Emirates. On se souvient notamment d'avoir vu Evenepoel coincer quelque peu en toute fin d'ascension lors de la 5e étape du Tour de Burgos, derrière Sosa et Landa. Tout comme il s'était contenté d'une troisième place à l'Alto do Malhao, en Algarve, derrière Miguel Angel Lopez et Dan Martin.

Alors, bien sûr, Remco n'était peut-être pas encore au sommet de sa forme et Pogacar a aussi connu des journées plus banales durant sa préparation pour ce Tour de France, notamment sur les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet