Tadej Pogacar les a tous mis KO

L'Edito d'Eric de Falleur.

Eric de Falleur
Tadej Pogacar les a tous mis KO
©BELGA
En 27 kilomètres à peine, Tadej Pogacar a envoyé une première fois au sol tous ses rivaux, comme le boxeur cueille son adversaire avec un uppercut appuyé. Si certains sont d’ores et déjà KO, d’autres, touchés, restent chancelants ou avec un genou à terre alors que le Slovène attend sans doute les Alpes ou l’étape avec la double ascension du Mont Ventoux, mercredi prochain, pour leur administrer un nouveau coup de marteau sur la tête et les enfoncer un peu plus encore. L’effort solitaire a fait son apparition sur la route du Tour il y a près de 90 ans et, depuis lors, la répétition des étapes chronométrées et leur longueur ont fluctué au fil des époques. Ces dernières années, les chronos avaient été réduits à la portion congrue dans les différents parcours proposés. "On s’était rendu compte qu’ils impactaient beaucoup trop le classement général et figeaient la course", se défendait-on chez ASO où l’on regrette peut-être déjà d’en avoir prévu deux sur cette 108e édition. Le premier...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité