Tim Declercq, le super équipier de Deceuninck-Quick Step : "J’ai un moteur diesel économe, pas la cylindrée d’une Ferrari"

À 32 ans, Tim Declercq est considéré comme l’un des meilleurs équipiers du monde. Un rôle de l’ombre que le Tour met en lumière.

Tim Declercq, le super équipier de Deceuninck-Quick Step : "J’ai un moteur diesel économe, pas la cylindrée d’une Ferrari"
©AFP
Dimanche, au sommet de la montée de Tignes, Mark Cavendish lui est tombé dans les bras en pleurs pour le remercier de l’avoir accompagné, tout au long d’une étape alpestre dantesque afin de rentrer dans les délais. Ce mardi, au lendemain de la première journée de repos de ce Tour, il se mettra à nouveau à la planche pour le Britannique en tête de peloton pendant plus...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité