"L'une de nos décisions les plus difficiles": Tom Steels revient sur l'exclusion d'Alaphilippe pour le Tour de France

Le champion du monde Julian Alaphilippe ne se présentera pas au départ du 109e Tour de France et cette non-sélection a été "l'une des décisions les plus difficiles", a indiqué mercredi le directeur sportif de Quick-Step Alpha Vinyl, Tom Steels.

Belga
"L'une de nos décisions les plus difficiles": Tom Steels revient sur l'exclusion d'Alaphilippe pour le Tour de France
©BELGA

Le maillot vert de la dernière édition, Mark Cavendish, et Tim Declercq, testé positif au Covid, ne participeront pas non plus à la Grande Boucle. L'équipe sera composée du Belge Yves Lampaert, du Français Florian Sénéchal, du Néerlandais Fabio Jakobsen, des Italiens Mattia Cattaneo et Andrea Bagioli ainsi que du trio danois Kasper Asgreen, Mikkel Honoré et Michael Morkov.

"Ne pas sélectionner Julian Alaphilippe a probablement été l'une de nos décisions les plus difficiles", a concédé Tom Steels. "Nous ne l'avons pas emmené au Danemark pour le protéger de lui-même. Le Tour de France est et reste la course par étapes la plus difficile de toute la saison. Nous voulions faire briller Julian dans son maillot arc-en-ciel. Dans son état actuel, il ne serait pas vraiment capable de performer comme nous en avons l'habitude."

Fabio Jakobsen sera lui le remplaçant de Cavendish au sprint. "J'ai vu Fabio progresser de plus en plus", a expliqué Tom Steels. "A un certain moment, nous savions qu'il était notre homme pour le Tour 2022. C'est l'un des coureurs les plus rapides, il parvient toujours à se placer, il a un réel instinct et n'est pas anxieux."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be