Wout van Aert ne cache pas sa déception: "Je vais devoir tourner le bouton"

Wout van Aert va, désormais, aller à la chasse aux bonifications.

Lehaire David
Wout van Aert ne cache pas sa déception: "Je vais devoir tourner le bouton"
©BELGA

Il n’y a pas à dire, il a fait ce qu’il fallait. Dans des conditions dantesques, il a tenu sa ligne du début à la fin. Il a pris les bonnes trajectoires pour entrer dans les virages. Solide d’un bout à l’autre de l’effort, Wout van Aert a fait mieux que Filippo Ganna, le double champion du monde de la discipline. Le contrat était rempli et quand il prit place sur le fauteuil réservé au meilleur temps provisoire du contre-la-montre, on se disait que personne ne viendrait le déloger.

C'était compter sans un Yves Lampaert digne du niveau qui le propulsa deux fois au titre de champion de Belgique de la discipline (en 2017 et 2021). "J'étais venu pour m'imposer, dit celui qui n'a pas ressenti la moindre douleur au genou. J'avais laissé derrière moi de sacrés clients. Donc j'avoue que je pensais que ça serait suffisant pour m'imposer. Mais Yves était plus fort, chapeau à lui."

Beau perdant, le Campinois n'hésita pas à féliciter le vainqueur du jour et il n'était pas question pour lui de chercher une quelconque excuse. "Évoquer les conditions climatiques pour expliquer cette deuxième place ne serait pas correct. C'est vrai qu'il a moins plu après mon passage mais le sol demeurait humide malgré tout. Je savais que, sur papier, Yves était le dernier vrai spécialiste. J'avais raison de m'en méfier."

Deuxième à cinq secondes du Flandrien, van Aert tentera de lui subtiliser le maillot jaune dans les prochains jours. "Peut-être que je pourrai y arriver en prenant des bonifications mais, avant, je vais devoir tourner le bouton car ma déception est grande."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be