Tour de France: quand Jasper Philipsen lève les bras... alors qu'il est derrière Wout van Aert

Philipsen, qui a terminé deuxième, n'avait pas vu que Wout van Aert était devant. Il a alors célébré son sprint comme s'il venait de gagner l'étape du jour.

Rédaction avec Belga

Ce mardi, Wout van Aert a réalisé un exploit d'envergure. A près de 7 kilomètres de l'arrivée, le coureur de Jumbo-Visma s'est levé et a fait éclater le peloton. Seul au monde, il est parvenu à garder ses distances avec ses poursuivants pour enlever cette quatrième étape après une véritable démonstration.

Un exploit que Philipsen n'avait visiblement pas vu venir. Alors que van Aert était loin devant et célébrait déjà sa victoire, le coureur de Alpecin-Fenix est arrivé comme une balle pour gagner le sprint de la seconde place. Ni une ni deux, le Belge de 24 ans a levé les bras et a exulté comme jamais en pensant gagner l'étape après un sprint d'anthologie. Ce qui a provoqué l'étonnement de Laporte qui lui a rapidement dit que van Aert avait déjà gagné la course.

Après la course, Philipsen a expliqué sa réaction: "J'étais trop loin pour voir Wout van Aert devant moi", a-t-il commencé. "Je n'avais pas une bonne connexion avec l'oreillette. J'ai levé les bras puis j'ai compris plus tard, lorsque j'ai passé la ligne que je n'avais pas gagné la course."

Forcément, cette réaction a rapidement fait réagir sur les réseaux sociaux. Il n'était pas le seul dans ce cas puisque le Norvégien Alexander Kristoff aussi pensait sprinter pour la victoire, "mais c'est moi qui ai passé la ligne et qui ai célébré donc c'est moi qui me tape la honte", a lâché en riant le Limbourgeois.





Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be