Ambiance de fou à Binche pour le Tour: "J’ai même croisé des Colombiens en rue"

Le succès de foule au départ de l’étape a ravi Laurent Devin, le bourgmestre de Binche.

Ducobu Florian
Ambiance de fou à Binche pour le Tour: "J’ai même croisé des Colombiens en rue"

Les sourires sur les lèvres des spectateurs du Tour de France ne pouvaient pas être meilleurs cadeaux pour Laurent Devin, bourgmestre de Binche, ravi d’avoir pu accueillir à nouveau une étape de la Grande Boucle. Des milliers de personnes se sont donné rendez-vous dans la cité des Gilles dès le matin pour voir passer les caravanes publicitaires et encourager les coureurs.

Même après le départ de la sixième étape, de nombreux fans se sont dirigés vers les bars locaux pour suivre la fin de l'étape. Il n'en fallait pas plus pour émerveiller le bourgmestre. "Cette nouvelle venue du Tour de France à Binche a, une nouvelle fois, été un grand succès", indique Laurent Devin. " Il suffit de voir l'enthousiasme et le sourire des dizaines de milliers de personnes venues pour l'occasion pour se rendre compte de l'impact positif qu'a la venue du plus grand événement cycliste au monde chez nous. Une véritable liesse populaire est née grâce à cette étape. Tout le monde est heureux. Je ne peux que m'en réjouir. Cela récompense également les équipes de la Ville qui ont travaillé jour et nuit pour que tout se déroule au mieux. "

Le départ une fois lancé, l'ambiance festive, habituelle dans la cité des Gilles, a repris le dessus pour vivre la fin de l'étape. " Les gens sont venus de partout pour voir le tour à Binche. J'ai même croisé des Colombiens tout à l'heure. Une fois le départ donné, les festivités n'étaient toujours pas finies. Le folklore local est venu s'inviter à la fête pour vivre la fin de l'étape ", poursuit Laurent Devin. " Que l'on soit fan de cyclisme ou pas, tout le monde se déplace pour le Tour de France. Il est possible de profiter entre amis ou en famille des caravanes publicitaires, de la course et des nombreuses activités qui l'accompagnent, le tout gratuitement lors d'un événement sportif de renom. C'est fantastique. "

Le bourgmestre n'était pas le seul à se réjouir du retour du Tour en terre binchoise. Luc Denis, président du vélo team binchois, était également ravi. "C'est un grand moment de fête, inespéré après trois ans", se réjouit-il. " Le vélo permet vraiment une grande fête populaire où il est possible de communiquer avec le monde sportif."

Alors que les deux hommes espéraient voir Wout van Aert en vainqueur d’étape, ils devront finalement se contenter de Pogacar. La prestation du Belge n’en reste pas moins brillante tant il aura dynamité l’étape du début jusqu’à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. Les visiteurs étaient restés en nombre à Binche pour l’encourager à distance dans les bars locaux mais cela n’aura finalement pas suffi.

Les bars pris d’assaut après le départ à Binche

De nombreux spectateurs se sont rendus dans les bars pour vivre la fin de l’étape.

Après le départ de l'étape, le peloton a pris la route de Longwy où l'arrivée était prévue aux alentours de 17 h. Après avoir pu encourager les coureurs dans la cité des Gilles, les Binchois ont pu profiter de l'ambiance des bars pour suivre le reste de l'étape. Certains, plus raisonnables, ont tout de même privilégié le retour à la maison pour vivre la fin de l'étape. "Il y a énormément de monde, je pense retourner chez moi, à Carnières, pour vivre le reste de l'étape", a confié Jimmy.

Tous n'ont pas fait le même choix. La foule s'est en effet dirigée en nombre vers les bars qui étaient noirs de monde. "En regardant le reste de l'étape dans un bar, on garde l'ambiance du Tour et du folklore local", a indiqué Antonio.

Antonio ne pensait pas si bien dire. Fanfares, danse et autres éléments du folklore local ont rapidement accompagné le reste de l'étape au sein des bars binchois. En plus de l'ambiance indescriptible qui a régné à Binche, les passionnés de cyclisme se sont prêtés au jeu des pronostics. "Cette étape est faite pour les puncheurs, je pense que van Aert a toutes ses chances", a parié un des clients du bar Le Central à Binche.

"Je pense que Sagan a une carte à jouer aujourd'hui. Il a d'ailleurs déjà remporté une victoire d'étape à Longwy en 2017. Nous avons pu le voir tout à l'heure donc nous serions contents s'il gagne", a espéré un autre client.

Les rues de Binche noires de monde dès le matin

Petits et grands profitent du passage des caravanes publicitaires avant de pouvoir encourager les coureurs.

Ce n’est un secret pour personne, la sixième étape du Tour de France a pris son départ ce jeudi de Binche pour rejoindre Longwy. La Ville de Binche avait donc mis les petits plats dans les grands pour accueillir comme il se doit la Grande Boucle. Les spectateurs du monde entier n’ont d’ailleurs pas attendu le début de la course avant de rejoindre les rues de la cité des Gilles, vêtue de jaune pour l’occasion.

Dès 9 h, les rues de Binche étaient en effet noires de monde. Les visiteurs pouvaient alors profiter des animations sur la Grand-Place ou se rendre dans le village du Tour. "Nous venons d'arriver, nous allons faire un tour sur la Grand-Place avant d'essayer de voir les coureurs dans le paddock. Nous irons ensuite prendre place le long des routes pour encourager les coureurs. J'espère que van Aert conservera son maillot jaune à l'issue de l'étape", a confié Caroline, amatrice du Tour de France, qui n'aura pas vu son souhait s'exaucer donc.

En plus des animations et de la venue des coureurs, le passage des caravanes publicitaires a permis à l'ambiance d'encore monter d'un cran aux alentours de 10 h. "Nous avons eu des saucissons Cochonou", se réjouit Léa, 7 ans.

En plus des Cochonou, les autres caravanes ont défilé jusqu’à la venue des coureurs. L’ambiance est alors encore montée d’un cran notamment pour applaudir Wout van Aert, véritable chouchou du public.

Le vainqueur d’étape n’a finalement pas été celui que tout le monde espérait mais la prestation de van Aert n’en reste pas moins grandiose. De quoi satisfaire les nombreux fans.

Les bars pris d’assaut après le départ à Binche

De nombreux spectateurs se sont rendus dans les bars pour vivre la fin de l’étape.

Après le départ de l'étape, le peloton a pris la route de Longwy où l'arrivée était prévue aux alentours de 17 h. Après avoir pu encourager les coureurs dans la cité des Gilles, les Binchois ont pu profiter de l'ambiance des bars pour suivre le reste de l'étape. Certains, plus raisonnables, ont tout de même privilégié le retour à la maison pour vivre la fin de l'étape. "Il y a énormément de monde, je pense retourner chez moi, à Carnières, pour vivre le reste de l'étape", a confié Jimmy.

Tous n'ont pas fait le même choix. La foule s'est en effet dirigée en nombre vers les bars qui étaient noirs de monde. "En regardant le reste de l'étape dans un bar, on garde l'ambiance du Tour et du folklore local", a indiqué Antonio.

Antonio ne pensait pas si bien dire. Fanfares, danse et autres éléments du folklore local ont rapidement accompagné le reste de l'étape au sein des bars binchois. En plus de l'ambiance indescriptible qui a régné à Binche, les passionnés de cyclisme se sont prêtés au jeu des pronostics. "Cette étape est faite pour les puncheurs, je pense que van Aert a toutes ses chances", a parié un des clients du bar Le Central à Binche.

"Je pense que Sagan a une carte à jouer aujourd'hui. Il a d'ailleurs déjà remporté une victoire d'étape à Longwy en 2017. Nous avons pu le voir tout à l'heure donc nous serions contents s'il gagne", a espéré un autre client.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be