Coup de théâtre sur le Tour de France ! Primoz Roglic est lourdement tombé à 10 kilomètres de l'arrivée, sur la troisième étape, ce lundi. Une première étape réservée aux sprinteurs, forcément très nerveuse.

Une "vague" dans le peloton a projeté le favori du Tour de France au sol. Blessé sur tout son côté gauche, le Slovène a mis plus d'une minute à repartir et perdra de précieuses secondes à l'arrivée. Il pourrait avoir perdu le Tour de France sur cette chute, surtout avec la perspective du contre-la-montre individuel de mercredi, qu'il devra courir en étant blessé. Très amoché, le Slovène, second du Tour 2020 a concédé 1'21'' sur la ligne.

Plus tôt dans l'étape, Roglic avait déjà perdu son équipier Robert Gesink, qui a abandonné sur chute également.

Geraint Thomas également tombé en début d'étape

Alors que Richie Porte (2'16") et Tao Geoghegan Hart (5'33") avaient déjà perdu du temps sur chute, samedi, c'est cette fois Geraint Thomas qui s'est retrouvé au sol, dans la troisième étape. A plus de 140 kilomètres de l'arrivée, le vainqueur du Tour 2018 a chuté en franchissant un dos d'âne.

Après être resté au sol de longues secondes, le médecin de la course semble avoir réussi à lui remettre l'épaule en place. Le Gallois pouvait donc remonter sur le vélo pour tenter de rejoindre le peloton. Ce qu'il a réussi à faire, non sans souffrir, grâce à l'aide de plusieurs équipiers.

Alors qu'Ineos-Grenadiers se présentait au départ du Tour de France avec quatre leaders, il n'en reste qu'un qui est à la fois bien placé au classement général et en bonne forme physique: Richard Carapaz. De son côté, Geraint Thomas tentera de ne pas perdre de temps ces lundi et mardi, avant le premier grand rendez-vous de ce Tour de France: un contre-la-montre individuel de 27 kilomètres, programmé mercredi.