La journée n’a pas été totalement rose pour les Belges mercredi puisque Campenaerts, Van der Sande et Benoot ont jeté le gant en cours d’étape.

C’est l’abandon de l’ancien vainqueur des Strade Bianche qui suscitait le plus d’inquiétudes puisqu’il est l’un des cinq sélectionnés pour la course en ligne des Jeux olympiques.

"Ce sont les séquelles de mes chutes lors de la première semaine du Tour qui m’ont contraint à quitter la Grande Boucle, commentait le Gantois. Ma hanche et mon aine me font toujours mal. J’espérais que les choses aillent mieux au fil des jours mais le week-end alpestre a été pénible et la journée de mardi également. J’espère désormais que cela ne compromettra pas ma participation aux JO…"

Très vite après son abandon, Benoot s’est entretenu avec le sélectionneur national Sven Vanthourenhout par téléphone. "Son retrait n’est pas dû à un problème de condition mais uniquement à une blessure qu’il ne pense pas trop grave, confiait le coach belge. Il va désormais rentrer en Belgique et mettre tout en œuvre pour récupérer au mieux de ses blessures dans les prochains jours. Nous avons convenu de faire un point après ce week-end pour poser une décision lundi. Rien n’est actuellement remis en question dans mon esprit par rapport à la sélection. Je sais que si Tiesj devait renoncer, Dylan Teuns et Dries Devenyns se tiennent prêts, mais ce n’est pas actuellement à l’ordre du jour."