Tour de France

Le Britannique Mark Cavendish aurait été sifflé et même arrosé d'urine, mercredi, pendant le contre-la-montre du Tour de France menant au Mont-Saint-Michel, selon son coéquipier de la formation Omega Pharma, le Français Jérôme Pineau.

Cavendish a été accusé sur les réseaux sociaux d'être responsable de la chute du Néerlandais Tom Veelers, la veille, dans le sprint d'arrivée de la 10e étape à Saint-Malo.

Le jury, qui a étudié de près les images, a conclu que Cavendish n'avait pas commis de faute.

"Honte quand mon ami Mark Cavendish me dit qu'il a été sifflé et même arrosé d'urine pendant tout le parcours ! C'est scandaleux !", a déclaré Jérôme Pineau sur son compte twitter.

Le jury des commissaires n'a pas été le seul à absoudre Cavendish. Ses adversaires directs ont aussi estimé que le numéro un actuel du sprint n'était pas coupable.