Cavendish gagne au sprint devant... Gilbert !

Tour de FranceVidéo

Nicolas Christiaens

Publié le - Mis à jour le

Cavendish gagne au sprint devant... Gilbert !
© AP

Avec son maillot noir-jaune-rouge sur les épaules, Philippe Gilbert a bluffé tout le monde... sauf le roi du sprint. Tom Boonen, qui est tombé, a terminé au courage


CARHAIX Le Britannique Mark Cavendish (HTC) a remporté au sprint la 5e étape du Tour de France, au terme d'une course à rebondissements. Chutes, tentatives de bordures, échappée reprise dans les derniers instants, sprint décousu et un top 10 surprise, à l'exception du vainqueur du jour : tout y était !

C'est un superbe sprint que se sont livrés Philippe Gilbert et Mark Cavendish. Notre compatriote a débouché aux 200 mètres, en puissance, mais n'a pu résister au retour du Britannique qui mérite largement cette victoire puisqu'il est parti de très loin pour remonter tout le monde. Derrière les deux hommes, on retrouve Rojas, Gallopin, Thomas, Greipel, Hinault, Bonnet et Oss. Hushovd complète le top 10 et conserve son maillot jaune.

Après la course, Philippe Gilbert a expliqué qu'il n'a pas pu mettre le onze dents (braquet le plus important) dans ce sprint, ce qui l'a sans doute gêné. Difficile de dire si l'exploit aurait été possible sans ce petit souci mécanique mais ce qui est sûr, c'est qu'il n'a pas fini de nous faire rêver dans ce Tour de France !


Contador, Gesink, Brajkovic et Boonen au sol

Après que les échappés matinaux soient partis (Valentin, Delaplace, Gutierrez et Turgot), la Garmin s'est mise à contrôler le peloton. Mais tout au long de l'étape, de nombreux faits de course allaient intervenir, à commencer par les chutes de Brajkovic, qui a dû se résoudre à l'abandon, et Gesink. Le Néerlandais repartait pour finir dans le peloton, non sans mal. Difficile de dire s'il sera handicapé par cette chute dans la montagne.

Plus loin, c'était au tour de Contador de se retrouver au sol. L'Espagnol est lui aussi rentré dans le peloton et ne semble pas touché, au contraire de Tom Boonen, qui finira l'étape à plus de onze minutes de Cavendish, aidé par son équipier Addy Engels. Le champion belge tentera sans doute de repartir ce jeudi matin mais cela s'annonce compliqué.

Un peu plus tôt, les Garmin avaient tenté de mettre en place une bordure, à l'approche des routes du bord de Manche. Sans succès, car le vent soufflait dans le dos. Mais cette tentative a eu le mérite de ramener le peloton sur les échappés à 40 kilomètres de l'arrivée, ouvrant la porte aux contreurs. Et dans cet exercice, Thomas Voeckler et Jeremy Roy excellent. Mais le baroud des deux hommes allait se terminer à 3 kilomètres de l'arrivée, dans les nombreux faux-plats qui précédaient l'arrivée.

Les HTC prenaient alors les choses en mains pour propulser la fusée Cavendish vers la victoire, ce qui ne fut pas si simple puisque tout était désorganisé par une attaque de Boasson Hagen sous la flamme rouge. La suite, on la connaît. un super sprint de Gilbert ramené à la raison par Cavendish dans les vingt derniers mètres. Notre compatriote reprend tout de même le maillot vert après le déclassement de Joaquin Rojas du sprint intermédiaire. L'Espagnol avait alors pris 8 points et Gilbert 7. Après cette décision des commissaires, Gilbert reprend le maillot vert pour 8 unités. C'est Bozic qui avait remporté ce sprint intermédiaire, devant un impressionnant Boonen. C'était quelques kilomètres avant sa chute...

© La Dernière Heure 2011

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info