Tom Boonen est dans un mauvais état après sa chute. "Son casque a explosé", a confié Lefevere

CARHAIX Le champion de France Sylvain Chavanel est parti à l'hôpital à l'arrivée de la 5e étape du Tour de France pour passer des examens à une épaule touchée pendant la course, a-t-on appris auprès de l'encadrement de son équipe Quick Step.

Chavanel a chuté vers le 60e kilomètre de l'étape entre Carhaix et le Cap Fréhel, en même temps que d'autres coureurs.

"Quand vous avez neuf coureurs dans le peloton et qu'il y en a quatre (cinq, ndlr) qui ont chuté... De Weert avec Contador, Chavanel avant, puis Steegmans, Ciolek et Tom (Boonen) dans la même chute", a soupiré Patrick Lefevere, manageur de la formation belge.

Interrogé sur l'état de ses troupes et si tous ses coureurs repartiraient jeudi matin, Lefevere a indiqué: "Je ne sais pas, c'est trop tôt pour le dire: Ciolek oui, Tom est bien abîmé, il se plaint que sa tête tourne, son casque a explosé. On verra, on doit faire un résumé plus tard".

"Ce n'est pas moi qui le dis, je suis le porte-parole de mes coureurs mais ils disent que c'est un parcours irresponsable", a-t-il poursuivi.

"Je ne suis pas dans le peloton, je ne peux pas m'imaginer comment c'était. A mon époque, il n'y avait pas d'îlots directionnels, ni de rond-points... Peut-être que l'équipe qui gagne ne se plaint pas mais les nôtres ne sont pas contents avec le vent et avec le sprint intermédiaire. C'est deux fois par étape que le sprint se remplit comme pour un sprint final", a-t-il expliqué.

"Tout le monde était très, très nerveux aujourd'hui (mercredi). Avec un vent très latéral, tout le monde avait peur, les équipes placées au classement voulait épargner leurs leaders", a-t-il conclu.

Interrogé par l'AFP, le directeur de course Jean-François Pescheux a répliqué: "Les chutes se sont produites à des endroits où il n'y avait pas de public ni d'obstacles. La principale (qui a provoqué l'abandon de Brajkovic, ndlr) a eu lieu au moment où la route était la plus large."

© La Dernière Heure 2011