Partout en Belgique, l'exploit de Wout Van Aert a été souligné dans les quotidiens, que ce soit au Nord et au sud du pays. Après son triomphe dans l'étape du Mont Ventoux, le Belge était en Une de tous les journaux belges.

Dans les pages de la DH, on revenait sur l'exploit "Géant" de Wout Van Aert, "le spécialiste du cyclo-cross, devenu l'un des tous meilleurs coureurs sur routes, collectionneur de classiques s'imposait dans l'étape de montagne la plus prestigieuse de ce Tour de France, au terme d'une double ascension du légendaire Mont Ventoux."

Idem au nord du pays, le Nieuwsblad titrant sur la répétition générale dorée de Van Aert avant la course olympique. "Le Ventoux est à nous", publiait le quotidien flamand, qui estime que le champion de Belgique a marqué un grand coup avant les JO.

Pour les concurrents du Laatste Nieuws, "Van Aert écrit l'Histoire du cyclisme au Mont Ventoux", précisant qu'il est "le héros de Georges (son fils, NdlR) et de tous les fans de cyclisme."

Mais le numéro de Van Aert a dépassé les frontières belges puisque le journal français L'Équipe lui a également consacré sa Une avec un titre sous forme de jeu de mots : "Du grand Aert", titrait le journal sportif, "le triomphe de Wout Van Aert après la double escalade du Mont Ventoux a enflammé ses compatriotes. Et fait tourner le mauvais sort qui s'acharne sur son équipe."

© D.R.