Depuis la 34e victoire de Mark Cavendish sur le Tour glané ce vendredi, les discussions reviennent sans cesse. Le Britannique égale Eddy Merckx mais a-t-il plus de mérite que le Belge qui a gagné sur tous les terrains ?

Invité par la RTBF au lendemain de l'exploit du "Cav", le plus grand coureur de tous les temps a tranché dans le débat tout en félicitation le coureur de la Deceuninck Quick-Step.

"On ne peut pas comparer. J’ai fait 2800 kilomètres en tête, Cavendish en a fait six mais c’est un garçon épatant, vraiment très gentil. Il est venu à la maison, il est très bien élevé. Il est vraiment épatant. Je ne m’attendais pas à le revoir à pareille fête. Personne ne s’attendait à ce qu’il retrouve ses jambes de 20 ans. Je suis très fier et content pour lui."

Celui qui tentera de dépasser "le Roi Eddy" lors de l'arrivée à Limoges et sur les Champs-Elysées la semaine prochaine a déjà gagné quatre étapes cette année alors qu'il avait connu une période de disette de cinq ans sur la Grande Boucle. Pour Merckx, ce come-back s'explique par une volonté incroyable.

"C’est un mix de tout. Je pense que c’est surtout lié à sa volonté de revenir au premier plan. C’est du travail, c’est important de le souligner."