"On roulait à fond dans la descente. Je ne voulais pas m'arrêter, moi" a déclaré Egan Bernal, au micro de France 2, quand il a appris que la 19e étape du Tour a été arrêtée dans la descente du col de l'Iseran. 

"Je ne savais pas ce qui s'était passé. Quand on m'a dit que j'avais le maillot jaune que j'étais le leader, je ne pouvais pas y croire" (...) "On ne pouvait pas continuer la course, mais sur le moment on ne comprenait pas ce qui se passait."

"Nous ne sommes pas encore à Paris" a ajouté le vainqueur cette saison de Paris-Nice et du Tour de Suisse. "Demain, il y a encore une étape très dure. Je vais essayer de faire de mon mieux. Mais pour le moment, je n'arrive pas y croire. Demain ce sera un grand test. Nous n'avons pas encore gagné le Tour. Il faudra défendre le maillot jaune."