Et si le classement de la montagne de ce Tour de France se jouait sur… l’étape des Champs Élysées ? Les deux petits points qui séparent désormais le nouveau maillot à pois Richard Carapaz de Tadej Pogacar, son dauphin au classement de la montagne, ont transformé un scénario abracadabrantesque en hypothèse totalement plausible.

Assuré de porter sa tunique distinctive jusqu’à samedi matin, puisqu’un seul point sera en jeu ce vendredi au sommet de la côte de Château-Chalon (4e catégorie, km 82), Carapaz devra batailler ferme sur… le chrono de samedi.

Les organisateurs ont en effet décidé d’effectuer un chronométrage spécifique des 5,9 kilomètres de l’ascension de la Planche des Belles Filles (5,9km à 8,5 %, 1re catégorie) où seront attribués 10, 8, 6, 4, 2 et un points aux six détenteurs des meilleurs temps. "Vais-je me préserver dans la première partie plane de ce contre-la-montre pour ensuite effectuer la montée à bloc afin d’aller chercher les points ?" souriait le coureur d’Ineos. "Je crois que maintenant que je porte cette tunique, il est assez logique que je fasse tout pour la conserver !"

L’Équatorien devrait ainsi s’élancer sur un vélo classique et non de chrono afin de ne pas perdre de temps dans un éventuel changement de machine.

Et si l’écart entre Carapaz et Pogacar devait rester infime, tout pourrait se jouer dimanche sur la côte de Beulle où sera attribué un point au tout début d’une étape s’apparentant, traditionnellement, à un défilé dans sa partie initiale…