Thomas a passé sa première journée avec le maillot jaune.

Geraint Thomas a passé sa première journée avec le maillot jaune presque tout le temps sous la pluie. Le Gallois, évidemment habitué à ce temps, a évité le pire en n’étant pas impliqué dans la chute, au contraire de plusieurs autres de ses coéquipiers comme Chris Froome. Finalement, il a terminé à la 35e place et reste en très bonne position pour conserver le leadership du Tour de France quelques journées supplémentaires.

"Lors de la chute nous n’avions pas d’alternative, c’est tombé juste devant nous dans un virage dangereux", analysait Thomas en conférence de presse d’après-étape. "Je ne pense pas que Froom ait un souci avec la pluie. Plusieurs coureurs se sont retrouvés au tapis devant lui, il ne pouvait pas les éviter. Quand la chute est arrivée, j’étais dans le peloton avec Landa aux environs de la 15e place et je ne savais pas, dans un premier temps, que Froome était impliqué. J’ai entendu à la radio qu’il devait changer de vélo. L’équipe a eu sans doute du stress à ce moment-là. Même si, en définitive, nous n’avions pas de raison de stresser beaucoup, la course à ce moment-là n’était pas rapide, nous ne roulions pas à fond. "

Hormis cette chute, le coureur de la Sky a essayé de profiter de ce moment avec le maillot jaune. "C’était une journée très spéciale avec une tenue particulière. J’ai ressenti énormément d’adrénaline et une grande fierté durant toute l’étape."

Thomas a également eu l’art de botter plus ou moins en touche une question d’un journaliste qui lui demandait si c’était la première fois qu’il roulait avec la combinaison spéciale lors du chrono. "Tu peux me l’emprunter pour une prochaine fois si tu veux", a-t-il simplement répondu.

À la suite d’une deuxième question portant sur le même sujet, il a fini par répondre : "Je l’ai déjà utilisée au Giro" (NdlR : il avait fini à la 2e place du chrono du Giro de la 10e étape, battu par Tom Dumoulin), tout en restant toujours aussi sec et évasif sur la polémique du moment qui tourne autour de la formation Sky.