Le coureur autrichien a survécu aux Pyrénées et aux Alpes. Il a évité les chutes et il a même pu aider son équipe à de nombreuses reprises, sur ce Tour de France. Mais alors que Peter Sagan avait une nouvelle fois besoin de lui, ce vendredi, dans la conquête du maillot vert, Lukas Postlberger a dû abandonner en début d'étape à cause d'une... piqûre de guêpe.

Piqué dans la bouche, le coureur s'est d'abord rendu auprès de la voiture médicale qui n'a visiblement pas pu calmer sa douleur ni le rassurer. Le coureur a finalement quitté la course après s'être couché quelques minutes à même le sol pour tenter de se calmer alors qu'il faisait une réaction anaphylactique (réaction allergique aiguë, potentiellement mortelle). Transporté à l'hôpital, il a finalement pu être soigné rapidement et son équipe communiquait des nouvelles rassurantes: "Personne ne doit s'inquiéter".

© D.R.