Tour de France Geraint Thomas et Julian Alaphilippe se sont livrés un duel d'hommes forts pour la victoire d'étape.

Le maillot jaune Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s'est adjugé le contre-la-montre de Pau (27,2 km), 13e étape du Tour de France, vendredi. Le Français s'est imposé devant le Britannique Geraint Thomas (Ineos), deuxième à 14 secondes. Un épatant Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a pris la troisième place à 14 secondes. L'étape a aussi été marquée par la chute et l'abandon de Wout van Aert (Jumbo-Visma).

Le maillot jaune Alaphilippe prenait un départ canon qui lui permettait de passer après 7,7 km avec 5 secondes d'avance sur le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), 6 sur Thomas et 11 sur De Gendt.

Au deuxième point intermédiaire, après 15,5 km, Alaphilippe possédait 6 secondes d'avance sur Thomas, 19 sur Kruijswijk et 24 sur De Gendt.

Au troisième passage, après 21,9 km, Alaphilippe conservait 5 secondes sur Thomas. De Gendt reculait à 26 secondes.

Le maillot jaune ne craquait pas dans la dernière partie. Il reléguait même Thomas à 14 secondes. De Gendt, qui a détenu le meilleur temps jusqu'au passage de Thomas, s'offrait une belle troisième place à 36 secondes.

Alaphilippe, 27 ans, décroche le 30e succès de sa carrière, le 12e de sa saison. Plutôt qualifié de puncheur, le Français s'était déjà imposé deux fois dans un chrono, à Paris-Nice en 2017 et au Tour de San Juan en début de saison.

Il effectue évidemment une excellente opération au général puisqu'il possède désormais 1:26 sur Thomas et 2:12 sir Kruijswijk. Son équipier espagnol Enric Mas, nouveau maillot blanc du meilleur jeune, grimpe à la 4e place à 2:44, devant le Colombien d'Ineos Egan Bernal (+2:52). Parmi les outsiders, le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) est désormais 7e à 3:22. Le Colombien Rigoberto Uran (Education First) le suit à 3:54. Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) et le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott) complètent le top-10, tous deux à 3:55.

Très attendu, Wout van Aert (Jumbo-Visma) a lourdement chuté à 1 km de l'arrivée. Le champion de Belgique de la discipline, vainqueur d'une étape pour sa première Grande Boucle, a heurté une barrière sur l'un des derniers virages du parcours. Touché à la jambe droite, il a été pris en charge par le service médical de la course et a été contraint à l'abandon.

Samedi, le Tour retrouvera la montagne pour une 14e étape entre Tarbes et le mythique col du Tourmalet. Cette étape, relativement courte, 117,5 km, promet d'être intense. La Côte de Labatmale (4e catégorie, 1,4 km à 6,7%) servira de mise en bouche après 18 kilomètres. Place ensuite au Col du Soulor (1re catégorie, 11,9 km à 7,8%) dont le sommet est situé à mi-parcours avant le Tourmalet, 19 km à 7,4% et une arrivée jugée à 2.115 m d'altitude.

Revivez la 13e étape du Tour