Tour de France L’équipe Ineos, ex-Sky, court depuis le départ de la cinquième étape avec des roues Lightweight Meilenstein Obermayer. 

Ce changement permettrait à la formation britannique de gagner 400 grammes par rapport à leurs roues habituelles, des Shimano Dura-Ace R9100 C40. 

Les vélos Pinarello Dogma F12 ainsi équipés atteindraient le poids de 6,8 kg, limite de poids minimale autorisée par l’UCI. Comme Lightweight ne sponsorise pas d’équipes professionnelles, Ineos aurait donc payé les 16 paires de roues avec son budget, pour un montant total d’environ 89 000 €. Un porte-parole de Team Ineos a confirmé que Shimano restait un partenaire de l’équipe, mais que les coureurs auraient le choix entre les deux jeux de roues tout au long de la course.