Le prodige belge pourra-t-il rivaliser avec Bernal sur le Tour dans le futur ?

Le sacre d'Egan Bernal sur le dernier Tour de France laisse présager l'arrivée d'une nouvelle ère, dominée par ce coureur hors norme. A 22 ans, le cycliste du Team Ineos a tout pour réussir une carrière extraordinaire. Lors d'un débat sur l'après-Tour 2019 et la possible domination du Colombien, plusieurs consultants sur RMC ont pointé du doigt un coureur probablement capable de se mettre à son niveau: Remco Evenepoel.

Notre talent, vainqueur de la 3e étape de la Adriatico Ionica Race ce samedi, a encore démontré qu'à 19 ans, son apprentissage dans le peloton pro se déroulait à une vitesse démentielle. Assez pour rivaliser avec Bernal dans les années à venir sur la plus grande course du monde ? " Remco Evenepoel a gagné en Italie avec plus de 2 minutes d'avance sur le deuxième. Est-ce que ce n'est pas lui qui va mettre fin à l’hégémonie d'Egan Bernal ?", lance l'ancien cycliste professionnel, Jérôme Coppel. L'animateur, Christophe Cessieux, coupe alors le Français en émettant quelques doutes sur les aptitudes en montagne de notre compatriote. "Si, on sait," rétorque alors l’inimitable Cyrille Guimard. "Ce garçon, il a tellement de chevaux. Regardez comment il a gagné le championnat du monde junior l'an dernier. Là, il chute et perd 2 minutes, 15 bornes plus loin, il est rentré, puis il sort tout le monde de sa roue. Au championnat d'Europe, il avait triomphé avec 10 minutes d'avance, 10 minutes !", insiste celui que l'on surnomme le "Druide". "À cela il faut rajouter le numéro qu'il a réalisé au Tour de Belgique, c'était monstrueux."

Encore quelques années à patienter afin de vérifier s'il deviendra, ou non, un sérieux concurrent pour le Colombien.