Il a été contrôlé aux glucocorticoïdes

BRUXELLES Le Français Jimmy Casper (Agritubel) a été contrôlé positif aux glucocorticoïdes lors du Tour de France, mais le coureur plaide l'indulgence, mettant en avant un problème de prescription de médicaments lors du renouvellement d'une Autorisation à usage thérapeutique (AUT). Selon le site l'Equipe.fr, qui a révélé l'information, Jimmy Casper est le 5e coureur contrôlé positif lors du Tour de France, après les Espagnols Manuel Beltran et Moises Duenas (EPO), et l'Italien Ricardo Ricco (CERA, EPO avec effet retard) mis hors cours après des contrôles positifs. Le Kazakh Dmitriy Fofonov s'était vu notifier son contrôle positif à un stimulant (heptaminol) après l'arrivée de la dernière étape." Je suis asthmatique. Je n'ai pas pris un produit pour me doper mais pour me soigner. Cela fait 12 ans que je cours et que je bénéficie d'une AUT avec un médicament, le Syndicort. Ma précédente AUT, qui arrivait à échéance le 29 mai, portait ce médicament. Sur la suivante, on a porté un autre produit, le Bécotide. C'est ce produit qui a rendu le contrôle positif. Je ne sais pas si l'erreur vient de moi qui ai été négligent ou du docteur de l'équipe," selon Casper, qui, craignant un amalgame, demande l'indulgence de sa fédération et de l'UCI." Pour l'instant, nous l'avons suspendu à titre provisoire," a indiqué David Fornes, le manager d'Agritubel.



© La Dernière Heure 2008