Degenkolb s'est dévoué pour son sprinteur, l'Australien Caleb Ewan, qui avait été distancé et pointait à plus de six minutes du peloton.

Le coureur allemand, vainqueur d'étape sur le Tour 2018, également à Roubaix, a terminé la course avec un retard de 17 minutes et 58 secondes sur le vainqueur, le Norvégien Alexander Kristoff, et a été déclaré hors délai par le jury des commissaires.