Après chaque étape du Tour de France, le jury des commissaires rend des décisions concernant différents faits de course. La plupart du temps, cela concerne des petits incidents sans conséquences. Mais ce jeudi, Merijn Zeeman, le directeur sportif du maillot jaune Primoz Roglic, s'est vu tout bonnement exclure de la course pour "intimidation, injures, comportement incorrect envers un membre de l'UCI" pendant le contrôle de vélos effectué à l'issue de l'étape 17 (mercredi), selon le point du règlement mis en avant par l'UCI pour justifier sa décision.

C'est donc avec un membre du staff en moins que Primoz Roglic devra ramener le maillot jaune à Paris. Dans le même temps, Wout Van Aert a pour sa part écopé d'une amende de 200 francs suisses (185 euros) et d'une pénalité de 10 secondes ainsi que de 4 points aux classements par points et de la montagne pour une "rétropoussée sur voiture" et d'une seconde amende, du même montant, pour "jets de déchets en dehors des zones". Landa, Trentin et Pogacar, entre autres, ont d'ailleurs reçu la même sentence pour les mêmes faits. 

© D.R.