Camille Miansoni, procureur de la République de Brest, a indiqué aux médias présents en nombre ce jeudi après-midi que "l'enquête est encore en cours" concernant l'interpellation de la spectatrice qui a fait chuter une grande partie du peloton samedi dernier sur le Tour de France.

"Garde à vue prolongée afin de permettre la finalisation des actes en cours", a-t-il ajouté. "La personne gardée à vue et son compagnon ont tous les deux été entendus. Ils ont expliqué que la mise en cause cherchait à adresser à travers la télévision un message affectueux à l'attention de ses grands-parents spectateurs assidus du Tour de France."

Le procureur de la République de Brest a également indiqué que la dame était "envahie d'un sentiment de honte" après ce geste.