L'Américain gagne à l'Alpe en devançant Ullrich de plus de deux minutes


ALPE D'HUEZ En dominant l'ascension de l'Alpe d'Huez, comme il avait maîtrisé, l'année dernière, la grimpée de Hautacam, Lance Armstrong a assassiné le Tour dès la première grande confrontation en montagne. Au passage, l'Américain a joliment bluffé tout son monde, laissant croire, pendant les deux premières ascensions du jour qu'il n'était pas au mieux. Lance attendait tout simplement son heure, celle de l'offensive totale qui lui permet de revendiquer, plus que jamais, sa propre succession...

Etape 10. L'analyse
Certes, l' Américain n'est pas encore vêtu du maillot jaune. Les derniers bénéficiaires de la folle échappée de dimanche dernier, François Simon et Andrei Kivilev le devancent encore, largement même. Et même si O'Grady a perdu plus d'une demi-heure, il est encore, de peu, devant l'Américain. A noter aussi que le Français a perdu près d'un tiers de son avantage dans la seule montée de l'Alpe - il a terminé à dix minutes et des poussières de l'Américain - et que le Russe a abandonné plus de quatre minutes et demie.
.................................................
Ils occuperont tous les deux les premiers rangs du classement général pendant quelques jours encore, mais on ne croit déjà plus qu'ils puissent constituer un réel obstacle pour Armstrong. Est-ce à dire que le Tour est joué alors qu'on est arrivé, tout juste, à mi-chemin ? Non, bien sûr, Armstrong vous prétendra le contraire, sachant que la route menant aux Champs Elysées est longue encore. Mais sur la route de l'Alpe d'Huez, le leader de la formation US Postal a marqué des points importants, décisifs sans doute.
.................................................
Derrière lui, on a retrouvé Ullrich, Beloki et Moreau, dans l'ordre qu'ils occupaient l'an passé au classement final. La hiérarchie est donc parfaitement respectée. Pendant deux cols cependant, la Madeleine et le Glandon, le suspens avait été entier. On croyait même qu'Armstrong n'était pas au mieux. En réalité, ayant constaté qu'il n'était pas trop bien entouré par ses équipiers au contraire d'Ullrich, il a laissé aux Telekom la direction des opérations. Il a même, ostensiblement, occupé les dernières positions du petit groupe de tête. Armstrong avait décidé d'être, tactiquement aussi, le plus fin. Dès les premiers lacets de l'Alpe, il jeta le masque et dynamita le peloton. Après, il ne lui restait plus qu'à récupérer Laurent Roux, auteur d'une longue échappée lancée dès le 10e kilomètre, et a distancé tout le monde. Simon est donc en jaune, car O'Grady avait vite craqué - on a aussi perdu quelques sprinters dont Kirsipuu, Steels et Ludovic Capelle - Kivilev est deuxième et Armstrong retrouve une place plus conforme à son rang.
.................................................
En attendant mieux sans doute. Dès ce mercredi, dans le chrono de la côte de Chamrousse, Lance Armstrong se rapprochera encore un peu plus de ceux qui le précèdent encore au général. On verra aussi comment Ullrich aura digéré son échec de l'Alpe. L'Allemand a confirmé qu'il avait ce Tour en grande forme, mais face à cet Armstrong survolté, il n'a rien pu faire, pas davantage que les Beloki, Moreau et autres, chacun retrouvant la place qui lui avait été attribuée l'an dernier déjà, soit derrière Armstrong... Côté belge, Van de Wouwer et Axel Merckx ont suivi le premier groupe, avec aisance dans la Madeleine et le Glandon. Un moment, Steve Vermaut et Sébastien Demarbaix étaient avec eux. Dans l'Alpe, Van de Wouwer a explosé alors qu'Axel a joliment limité les dégâts, terminant 16e. On savait qu'une fois en montagne, il faudrait se contenter de peu...
.....................................
Le classement de l'étape
.....................................
Armstrong: `Oui, j'ai bluffé!´


Tout, tout, tout, vous saurez tout sur...
.................................
La machine à remonter le temps
Revivez en direct l'étape
......................................
Les classements
A la seconde prêt
......................................
La préhistoire du Tour
Toutes les étapes déjà courues au cours de l'édition 2001
Le Prologue. Victoire de Moreau
Etape 1. Zabel au sprint
Etape 2. Un Belge en jaune
Etape 3. Et de deux pour Zabel
Etape 4. Le retour de Jaja
Etape 5. L'équipe Crédit Agricole émerge
Etape 6. Jaan Kirsipuu devance Zabel
Etape 7. Et de deux pour Jalabert
Etape 8. Le peloton repêché
Etape 9. Ivanov avant les Alpes
......................................
La liste des engagés
Les chiffres du Tour
Les records du Tour
Les difficultés du Tour
Le classement UCI