L'Américain gagne le chrono avec une minute d'avance sur Jan Ullrich et se rapproche du troisième sacre

CHAMROUSSE Et de deux pour Armstrong ! Comme on pouvait s'y attendre, Lance a réussi son deuxième coup fumant en deux jours, écrasant la concurrence et dégoûtant, définitivement peut-être, la plupart de ses rivaux. Comme à l'Alpe d'Huez, c'est Jan Ullrich qui a le mieux résisté au rouleau compresseur américain, le troisième étant Beloki. On retrouve ainsi, dans l'ordre exact, le podium final du Tour 2000...

Etape 11. L'analyse
Décontracté et souriant, l'Américain est visiblement très heureux de la tournure que prennent les événements. Mais comment ne pas ajouter que ce scénario idéal, c'est lui qui l'écrit ? En deux jours, il a creusé des écarts importants sur ses adversaires directs. Son succès à l'Alpe, il le voulait, car, a-t-il dit, l'étape est prestigieuse d'une part, il fallait redonner un peu de moral à ses troupes, meurtries depuis quelques jours, d'autre part.
.................................................
La victoire de Chamrousse, elle, lui était acquise ou presque. Au Tour de Suisse, Lance avait remporté une étape similaire et, surtout, alors qu'il était en stage dans la Savoie, il avait escaladé plusieurs fois la côte qui culmine au-dessus de Grenoble. Il savait qu'elle correspondait parfaitement à ses capacités de rouleur et de grimpeur. Une fois encore, comme dans l'Alpe, Ullrich lui a donné une bonne réplique, mais l'Allemand n'a pas menacé son rival. Entre deux pointages, km 21,5 et km 28,3, Ullrich avait repris une poignée de secondes et l'on croyait, à tort, qu'il avait mieux dosé son effort que l'Américain.
.................................................
Or, Armstrong a terminé son parcours au sprint, reprenant encore 18 secondes à Ullrich en quatre kilomètres. N'empêche, l'Allemand est également en forme et c'est surtout sur lui qu'on compte pour entretenir un semblant de suspens. Mais, direz-vous, Armstrong n'est toujours pas en jaune. Exact et comme ce jeudi, on ne court pas, François Simon est tranquille jusqu'à vendredi soir au moins. Il était évident qu'après la très curieuse attitude des favoris dimanche dernier, qu'il faudrait plusieurs étapes difficiles pour éliminer la totalité du retard consenti ce jour-là. O'Grady ayant été écarté, il ne reste plus que Kivilev et Simon devant Armstrong. Or, le coureur de Cofidis a loupé son chrono et perdu 6 minutes sur Armstrong qui ne fera qu'une bouchée de lui très bientôt. François Simon a concédé 7 minutes, mais il en compte encore près du double d'avance. On ne voit cependant pas comment le petit maillot jaune pourrait résister jusqu'à Paris.
.................................................
Et les Belges dans tout cela ? Ils n'ont tout simplement pas eu droit au chapitre, hélas. Axel Merckx, le meilleur la veille à l'Alpe d'Huez, n'aime pas les chronos. Cela s'est encore vérifié, puisque notre numéro un sur ce Tour a perdu plus de sept minutes sur son copain Armstrong. C'est trop. Le meilleur fut Steve Vermaut qui, sans faire de bruit, confirme l'étendue de son talent. Il réjouit en tout cas davantage le clan des Lotto que Kurt Van de Wouwer...
.....................................
Les réactions de Lance Armstrong
.....................................
Le classement de l'étape


Tout, tout, tout, vous saurez tout sur...
.................................
La machine à remonter le temps
Revivez en direct l'étape
......................................
Les classements
A la seconde prêt
......................................
La préhistoire du Tour
Toutes les étapes déjà courues au cours de l'édition 2001
Le Prologue. Victoire de Moreau
Etape 1. Zabel au sprint
Etape 2. Un Belge en jaune
Etape 3. Et de deux pour Zabel
Etape 4. Le retour de Jaja
Etape 5. L'équipe Crédit Agricole émerge
Etape 6. Jaan Kirsipuu devance Zabel
Etape 7. Et de deux pour Jalabert
Etape 8. Le peloton repêché
Etape 9. Ivanov avant les Alpes
Etape 10. La fusée Lance Armstrong
......................................
La liste des engagés
Les chiffres du Tour
Les records du Tour
Les difficultés du Tour
Le classement UCI