On a assisté à une magnifique passe d'armes sur les routes du Tour de France, ce mercredi. Pourtant maillot jaune et presque assuré de la victoire finale, Tadej Pogacar n'a pas hésité à passer à l'offensive à plus de 8 kilomètres de l'arrivée.

Vingegaard et Carapaz étaient les seuls à pouvoir répondre à son attaque et, par la suite, on a beaucoup vu l'Equatorien de la Ineos rester en troisième position, visiblement à bout de souffle, refusant de prendre le moindre relais. Pogacar et Vingegaard, qui se partageaient le travail en tête de groupe, ont alors échangé quelques mots à l'approche de l'arrivée. "Jonas m'a dit qu'il savait que Carapaz était en plein bluff. je le savais aussi", a précisé le maillot jaune après l'arrivée.

Et en effet, Carapaz a placé une terrible attaque à un kilomètre du sommet. Pogacar a pu y répondre pour s'imposer ensuite, tandis que Vingegaard a mis du temps à réagir mais a réussi à ne pas perdre de temps dans la course à la deuxième place finale.