Sylvain Chavanel a eu un hommage émouvant

MONTLUÇON On espérait secrètement un succès, ou une tentative d'échappée de Monfort et ce fut Sylvain Chavanel. Parti à peu près à la mi-course, en compagnie de Jérémy Roy, le rapide coureur Cofidis n'a laissé aucune chance à son compagnon d'échappée. À l'arrivée, Chavanel, récemment transféré chez Quick Step pour 2009, rendait un hommage poignant à un ami trop tôt disparu. "J'ai ressenti une très grande émotion en franchissant la ligne , disait-il après être descendu du podium. Ce succès, je le dédie, à mon ami qui s'est pendu pendant le Tour d'Espagne 2007. S'il était encore parmi nous aujourd'hui, je sais qu'il danserait de joie. J'ai aussi une pensée pour ma femme et ma famille en général. Il n'est pas facile tous les jours de partager la vie d'un coureur. Et je suis content d'offrir ce cadeau d'adieu à Cofidis. Et je ne dis d'ailleurs pas qu'il n'y en aura pas d'autres, car je suis toujours à leur service jusqu'à la fin de l'année." Sylvain Chavanel, sélectionné pour les JO, a renoncé à se rendre à Pékin. "Les conditions de chaleur et d'humidité, sans parler de la pollution, ne me conviennent pas . Je n'ai pas envie de vivre un calvaire comme à Athènes. Je préfère me concentrer sur la fin de saison et sur le championnat du monde de Varèse dont le parcours me convient bien."



© La Dernière Heure 2008