C'est de coutume que chaque début de Tour de France apporte son lot de chutes à cause de la tension qui règne dans le peloton. Une nervosité qui est apparue un peu plus rapidement cette année.

Après seulement quatre kilomètres, plusieurs coureurs sont tombés. Les Trek-Segafredo et les TotalEnergies ont vu plusieurs de leurs membres goûter au bitume. Celui qui est tombé le plus lourdement est Matej Mohoric. 

Celui qui a battu Pogaçar la semaine dernière au championnat de Slovénie sur Route a été déséquilibré par des coureurs tombés devant lui. Le champion slovène avait déjà connu pareille mésaventure lors de la neuvième étape du Giro.

Heureusement, tout le monde a pu repartir normalement.