Primoz Roglic ne sera pas au départ de la 9e étape du Tour de France dimanche entre Cluses et Tignes. Le Slovène, deuxième du Tour de France en 2020, a décidé d'abandonner, a annoncé son équipe Jumbo-Visma dimanche. Roglic était lourdement tombé lors de la 3e étape lundi. Gêné par ses blessures, Roglic avait perdu quatre minutes sur son rival et compatriote Tadej Pogacar lors de la 7e étape vendredi. Samedi, lors de la première étape de montagne entre Oyonnax et Le Grand-Bornand, le Slovène a rapidement lâché prise et a franchi la ligne en antépénultième position, à 35 minutes de Pogacar. "Ses blessures ont causé trop de dégâts et l'ont obligé à abandonner la course", a écrit Jumbo-Visma dans son communiqué.

"Nous avons pris cette décision ensemble", a réagi Roglic, cité dans le communiqué. "Cela ne sert à rien de continuer de la sorte. Il est temps pour moi de récupérer et de me concentrer sur mes prochains objectifs. Je suis déçu de quitter le Tour mais je dois l'accepter. Je reste optimiste et je regarde vers l'avant."

Dauphin de Tadej Pogacar en 2020, Roglic avait lourdement chuté dans la troisième étape. Le Slovène avait terminé la course avec de nombreuses éraflures et sans fracture mais la douleur est devenue trop forte.

"Tout de suite après ma chute, je n'aurais jamais pensé que cela mettrait un terme prématuré à mon Tour", a reconnu Roglic. "Lors du chrono dans la 5e étape, j'ai couru au-delà de mes limites mais le lendemain, je sentais de nouveau que ça n'allait. Après quelques jours, je sentais que je ne faisais pas de progrès dans ma revalidation. Les longues et difficiles étapes ont fait des dégâts et je vais maintenant me concentrer sur ma revalidation."