Télévision: attention à l'indigestion

Sondage: le Tour est-il fini ?

L'ALPE D'HUEZ Carlos Sastre s'est installé en tête du Tour de France. L'Espagnol a-t-il course gagnée ? Frank Schleck peut-il encore prétendre à la victoire ou Cadel Evans va-t-il s'imposer ? Donnez votre avis et votez sur www.dh.be.

Le Tour à la télé : attention à l'indigestion...

Notre question de mardi a récolté un franc succès. Certes, le sondage n'est pas scientifique et il est sûr que ce sont principalement des amateurs de cyclisme et du Tour qui ont répondu. Il n'empêche : évitons l'indigestion d'images ! 44 % affirment qu'ils ne regardent que les dernières heures de course, alors que 38 % suivent les étapes transmises de bout en bout. 10 % ne regardent pas le Tour et 9 % se contentent du résumé du soir.

Quelques réflexions :

"Suivre les étapes de bout en bout permet de se rendre compte de ce que les coureurs endurent. Et ces retransmissions permettent d'admirer les magnifiques paysages qui composent la France et de recueillir un tas d'anecdotes sur ces régions." (Michel)

"Les étapes se déroulent en général toutes de la même manière : une échappée au départ, le peloton qui gère et les échappés repris dans la finale. Il faut n'avoir rien à faire pour regarder du début à la fin. " (Dédé)

"Le Tour, du début à la fin, c'est impeccable, on peut se rendre compte comment ces sportifs peuvent souffrir sur un vélo." (Didi)

"J'adore les directs pour les anecdotes de course, les images, les vélos et les coureurs. J'adore les paysages et les notes touristiques." (Sabrina)

"Pour les passionnés de cyclisme (dont je suis) il n'y a pas trop de directs." (Yves)

"Seules les grimpées m'intéressent. Lorsque les reportages sont trop longs, les commentateurs n'ont pas grand-chose à dire." (Ulysse)

"J'écoute plus que je regarde, un peu comme la radio et uniquement les étapes de montagne." (Wera)





© La Dernière Heure 2008