Jeudi soir, dans la foulée de sa longue échappée vers Châteauroux, Greg Van Avermaet avait soufflé qu’il avait préféré anticiper les événements avec son offensive car la moitié du peloton avait d’ores et déjà pointé la 7e étape au menu de ce vendredi et théoriquement promise à une échappée.

Si le scénario n’a pas donné tort au champion olympique, sept de nos compatriotes parvinrent tout de même à se glisser dans un groupe de fuyards cinq étoiles : Gilbert, Van Moer, Bakelants, Van Aert, Stuyven, Campenaerts et Meurisse.

"Il n’y avait que des costauds devant, commentait Gilbert. Quand un coup se fait à la pédale comme cela a été le cas dans un début de course extrêmement rapide, c’est souvent le cas. Dans les bosses, j’ai rencontré certaines difficultés pour respirer de manière optimale en raison de la chaleur et ai dû lâcher."

Premier coureur à contrer Mohoric dans la foulée de l’offensive du Slovène sur les pentes de la Côte de Château-Chinon, Van Moer fut ensuite rejoint par Stuyven et Campenaerts, sortis en hommes forts.

"On a bien collaboré pour rentrer sur le duo de tête, mais j’ai vite compris pourquoi Jasper a gagné Milan-Sanremo et est souvent dans le coup sur les courses de plus de 200 km, soufflait le recordman de l’heure. J’ai étoffé mon registre cette saison, mais manque encore de coffre sur des journées comme celles-là."

Cinq heures et demie de vélo que Stuyven résumait en une image. "On a couru toute la journée comme si c’était une classique, l’intensité était extrêmement élevée, commentait le coureur de chez Trek-Segafredo, deuxième au Creusot. Il s’agit là de mon quatrième podium sur une étape de la Grande Boucle, mais je n’ai toujours pas épinglé ce succès que je vais continuer de chasser. Avec mon équipier Vincenzo Nibali présent avec moi à l’avant, nous avions de bonnes cartes dans les mains, mais on ne le laissait pas sortir. Les Alpes se profilent demain mais je préfère ne pas penser à ce qui nous attend (rires). Priorité à la récupération. Vais-je regarder Belgique-Italie ? Oui, si je ne me suis pas endormi avant… (rires)"