11e étape. Grenoble -Chamrousse (contre-la-montre), 32 km
17 h 22 Kivilev, décevant (1.13.34) et Simon (1.14.27) en terminent à leur tout concédant respectivement plus de six et sept minutes à Armstrong, net vainqueur du jour.
17 h 10 Moreau arrive en 1.10.27 ce qui paraît un peu décevant pour lui. Beloki signe lui un excellent 1.09.02. Armstrong termine dans la foulée et, avec 1.07.27, il prend au total 1 minute à Ullrich.
17 h 04 Ullrich réalise le meilleur temps,1.08.27, soit 1.02 d'avance sur Laiseka.
17 h 01 Au pointage du km 28,3 Armstrong réalise le meilleur temps, mais Ullrich ne lui concède que 42 sec., soit 7 de moins qu'au km 21,5. A l'arrivée, Sevilla est le deuxième à descendre sous les 1 h 10, réalisant 1.09.51. Laiseka a toujours le meilleur temps.
16 h 50 Axel Merckx en termine à son tour en 1.14.30, confirmant que le chrono n'est pas sa spécialité. Au km 21,5, Kivilev perd 4.13 sur Armstrong. François Simon en concède exactement autant.
16 h 42 Moreau perd 1.09 sur Ullrich (au km 21,5) alors que Beloki n'en concède que 33. Armstrong bat le temps d'Ullrich de 47 secondes !
16 h 38 Au km 21,5, Ullrich réalise 43.09, soit le meilleur temps. Il devance, actuellement, Gonzalez de Galdeano de 50 sec. et Botero de 51.
16 h 28 Kivilev part lentement et concède 1.34 à Armstrong au km 13,5. François Simon est 20 sec. plus rapide que le Cofidis. Van de Wouwer réalise 1.14.55.
16 h 22 Armstrong réalise 19.41 (au km 13,5) soit 11 sec. de mieux qu'Ullrich.
16 h 15 Jan Ullrich signe le meilleur temps au premier pointage (km 13,5): 19.52. Moreau part plus prudemment et concède 31 sec. à l'Allemand.
16 h 07 Comme prévu par les intermédiaires, Laiseka fait nettement mieux. Il signe un temps de 1.09.30, soit deux minutes de mieux que Cuesta.
16 h 00 Alors qu'Axel Merckx part bien (21e temps au km 13,5), Laiseka confirme: il compte 1.30 d'avance sur Cardenas au pointage du km 28,3. Mario Aerts effectue le parcours en 1.14.45 et Marc Wauters en 1.14.05.
15 h 42 Vaughters termine en 1.11.58 (à 28 sec. de Cuesta) et prend la 3e place provisoire. Au km 21,5 Laiseka réalise 44.21 soit, de loin (1.05), le meilleur temps jusque-là signé par Vaughters.
15 h 34 Jonathan Vaughters, vainqueur du contre-la-montre du Dauphiné, réalise le meilleur temps au km 21,5 (2 sec. sur Cuesta) coince dans la côte et est en retard au km 28,5 de 26 sec. toujours sur Cuesta.
14 h 53 En tête au km 21,5, mais devancé de peu par Cardenas au km 28,3, Cuesta réalise le meilleur temps: 1.11.30. A noter que Geert Verheyen fait 1.16.46 et Baguet 1.15.35.
14 h 32 Steve Vermaut confirme la bonne impression laissée jusqu'ici. Le Belge de l'équipe Lotto réalise un temps de 1.13.45, soit le sixième chrono provisoire. Van Hyfte a réalisé 1.15.29.
14 h 23 Menchov, la petite merveille russe de l'équipe iBanesto réalise 1.12.34, soit 2 sec. de mieux que Mc Gee. Il s'installe en 3e position provisoire.
14 h 10 Lopez de Munain vient se glisser entre Cardenas et Mc Gee, réalisant 1.12.16, soit à 39 sec. du Colombien.
13 h 55 Verbrugghe, qui n'a visiblement pas forcé, termine en 1.17.25, soit à 4.49 de Mc Gee. Demarbaix a mieux roulé, puisqu'il réalise 1.15.31 (à 2.55 de Mc Gee). Mais désormais, c'est le Colombien Cardenas de l'équipe Kelme qui est la référence. Il termine en 1.11.57, améliorant de 59 sec. le temps de Mc Gee. Nettement en retard sur le plat (57 sec. de plus que Mc Gee au km 13,5), le coureur de la Kelme a fait la différence dans l'ascension.
13 h 40 L'Australien Mc Gee constitue le premier point de référence. En tête à tous les classements intermédiaires (km 13,5, km 21,5, km 28,3), il réalise 1.12.36 soit plus de 3 min. de mieux sur le meilleur temps établi jusque-là. Bart Leysen, parti le premier, est pointé à 14.35 de l'Australien !
12 h 00 Bart Leysen est le premier coureur à s'élancer.



LES INFOS PRATIQUES
...............................
Le tracé
Repérez les endroits cruciaux de la journée
Les classements généraux
Besoin d'un rappel des écarts entre les favoris ?
.......................................
LES DERNIERS ECHOOOOOOS
........................
Un mort dans l'ascension de l'Alpe
Un cyclotouriste, âgé d'une soixantaine d'année, est mort d'une crise cardiaque alors qu'il escaladait l'ascension de l'Alpe d'Huez avant le passage du Tour.
Kivilev connaît Chamrousse
Tous les coureurs qui ont disputé le dernier Dauphiné Libéré connaissent la côte de Chamrousse, escaladée lors de l'étape en ligne menant à Grenoble. L'obstacle avait d'ailleurs provoqué de sérieux dégâts. Andrei Kivilev (tiens, tiens !) en avait profité pour décrocher sa première victoire professionnelle et Christophe Moreau s'était emparé du maillot jaune de leader. Déclaration d'Axel Merckx (qui s'était bien comporté dans cette ascension): " Disputée contre la montre, cette ascension fera des dégâts ! "
Chamrousse: un boulevard qui grimpe pendant 18 km
Appelée la côte de Chamrousse, la difficulté de cette étape chronométrée de ce mercredi, est bel et bien un véritable col. Large et bien macadamisé, Chamrousse grimpe pendant 18,7 km. Altitude: 1.730 m. Pourcentage de dénivellation: 7,1 % en moyenne, 9 % au maximum. La belle route actuelle qui grimpe jusqu'au domaine skiable du massif de Belledonne, date des Jeux Olympiques d'hiver de 1968.
Relâche ce jeudi
Attention: il n'y a pas d'étape prévue au menu du Tour ce jeudi 19 juillet. Les coureurs sont transférés des Alpes au pied des Pyrénées à Perpignan. Reprise vendredi avec la 12e étape menant de Perpignan à Ax-les-Thermes.
Armstrong n'a pas battu Pantani
Même s'il a réussi une escalade exceptionnelle mardi, Lance Armstrong n'a pas battu le record de Pantani sur la montée de l'Alpe d'Huez. L'Américain a réalisé un temps supérieur de 26 petites secondes par rapport au grimpeur italien. Armstrong a, en effet, été chronométrée en 38 min 01 sec.. En 1997, Pantani avait réalisé 37 min 35. A noter que ces temps sont difficilement comparables, les conditions climatiques et de course n'étant évidemment jamais identiques. Il n'empêche qu'Armstrong a signé une ascension remarquable.
Bartoli quittera-t-il Mapei ?
Michele Bartoli arrive en fin de contrat chez Mapei. Or, le champion italien envisage de ne pas prolonger. Il a des contacts avancés avec l'équipe Alexia. Mais les formations Saeco, Lampre et Gerolsteiner seraient aussi sur les rangs.