12e étape. Perpignan - Ax-les-Thermes, 166 km
km 166,5 Félix Cardenas tient bon et remporte l'étape. Armstrong, 3e, derrière Laiseka, reprend encore une vingtaine de secondes à Ullrich.
km 164 Cardenas a 20 sec. d'avance sur Laiseka et 40 sur Armstrong qui distance Ullrich.
km 162 Cardenas ne compte plus que 56 sec. d'avance sur Armstrong et Ullrich qui ont été rejoints par Laiseka et qui ont repris et lâchés Bettini. Beloki essaye de revenir à son tour sur l'Américain et l'Allemand.
km 161 Cardenas part seul, distançant Etxebarria et Bettini. Ullrich et Armstrong sont toujours en poursuite.
km 159 Ullrich et Armstrong rejoignent et dépassent Demarbaix, puis Gutierrez et Bartoli. A l'arrièrre, le maillot à pois, Roux, et le maillot jaune, Simon, sont lâchés. Sevilla, Beloki et Laiseka tentent de revenir sur le duo Armstrong-Ullrich. Devant, Etxebarria et Cardenas ont repris Bettini.
km 158 Ullrich accélère. Il est immédiatement rejoint par Armstrong et Kivilev. Mais le Kazakh est distancé un rien plus loin.
km 157 Kurt Van de Wouwer ne peut éviter un coureur Cofidis qui rate un virage. Le Belge le percute et se heurte violemment à un petit mur. Van de Wouwer repart malgré tout.
km 156 Bettini est au pied de l'ultime ascension. Il compte 50 sec. sur Etxebarria, 1.OO sur Cardenas et 2.00 sur Demarbaix, Bartoli et Gutierrez.
km 146 Au sommet du col du Chioula, soit 20 km de l'arrivée, Bettini est toujours seul en tête. Il précède Cardenas et D. Etxebarria de 45 sec.. Bartoli, Gutierrez et Demarbaix sont pointés à 2.02.
km 140 Peu avant d'entamer l'ascension du col de Chioula, avant-dernière difficulté du jour, Bettini devance toujours le duo Cardenas-D. Etxebarria de 1.15 et le groupe Demarbaix, Bartoli et Gutierrez de 2.45. Le peloton est à 3.55.
km 135,5 Paolo Bettini est toujours en tête au sommet de la côte des 7 frères; O'Grady, distancé par D. Etxebarria et Cardenas, est repris par le peloton d'où est sorti Sébastien Demarbaix. Le Wallon est suivi par Bartoli et Gutierrez. Passages: 1. Bettini, 2. Cardenas, 1.21, 3. Etxebarria.
km 129 Au sprint de Belcaire, Bettini devance O'Grady, Cardenas et D. Etxebarria, dans l'ordre, de 1.30. Le peloton est pointée à 3.55.
km 113 Passages au sommet du col de Coudons: 1. Bettini, 2. O'Grady à 3 min., 3. Cardenas, 4. D. Etxebarria.
km 112 Bettini compte désormais 1.30 d'avance sur O'Grady. Le tandem D. Etxebarria-Cardenas est pointé à 3.20, le peloton à 4 min.
km 108 Garcia-Acosta et Pascual Llorent sont rejoints par Sastre, D. Etxebarria, Odriozola et Vinokourov.
km 103 Dès le début du col de Coudons, Bettini distance O'Grady. A l'arrière, Pascual Llorent sort du peloton.
km 100 En vue du ravitaillement de Quillan, O'Grady et Bettini compte 2.35 d'avance sur Garcia-Acosta, seul en poursuite, et 3.25 sur le peloton. De Groot, dont on a annoncé la chute grave dans la descente du col de Jau, est évacué par hélicoptère.
km 87 Le duo Bettini-O'Grady compte 2 min. d'avance sur le peloton emmené par les US Postal.
km 80 Alors qu'on signale la chute de Bram De Groot et d'Ivanov, ce sont O'Grady et Bettini qui attaquent à l'avant dans la descente.
km 68 Le groupe de tête passe au sommet avec une avance de 50 sec. sur le peloton emmené par les US Postal. Dans le premier peloton, on retrouve Botero et Gonzalez de Galdeano, deux candidats serieux à des places parmi les meilleurs du général. Passages au sommet: 1. Roux, 2. Halgand. Dans la descente, le petit groupe de tête est fractionné.
km 55 Un groupe de huit, avec Van de Wouwer, Atienza, Bettini, Brozyna, Vinokourov, O'Grady, D. Etxebarria et Roux se dégagent. Sastre, Laiseka, puis Gonzalez de Galdeano partent en contre-attaque, imitant ainsi Botero.
km 52 Christophe Moreau, premier maillot jaune du Tour, abandonne.
km 47 Baguet repris, le peloton entame l'ascension du col de Jau dont la difficulté est, surtout, constituée par sa longueur. Bergès part en éclaireur. Il est rejoint par Bouvard, Odriozola et Atienza.
km 40 Plusieurs attaques voient Cuesta, Auger, Pill, Botcharov, Wesemann, Halgand, Rous, N. Jalabert, Baguet et Voigt tenter leur chance. Au sprint de Prades, les passages sont les suivants: 1. Baguet, 2. Botcharov, 3. Rous. Après le sprint, Baguet tente de poursuivre seul. Kjaergaard, un équipier d'Armstrong, est victime d'une chute.
30 km 28,4 km seulement ont été parcours au cours de la 1e heure de course. Peu après, Rik Verbrugghe et Vogondy sont passés à l'attaque. Ils ont été repris rapidement.
km 20 Le peloton roule groupé à allure modérée. I
km 0 Le départ de la 12e étape a été donné à 12.02 à Perpignan. L'arrivée à Ax-les-Thermes est attendue vers 17 h 00. Le temps est ensoleillé.



LES INFOS PRATIQUES
...............................
Le tracé
Repérez les endroits cruciaux de la journée
Les classements généraux
Besoin d'un rappel des écarts entre les favoris ?
.......................................
LES DERNIERS ECHOOOOOOS
........................
Un dixième succès colombien
Félix Rafael Cardenas a offert à la Colombie une dixième victoire d'étape dans le Tour. Il est le septième coureur colombien vainqueur d'étape depuis le premier succès de Lucho Herrera en 1984. Au classement final, la meilleure place a été obtenue par Fabio Parra, troisième du Tour 1988, à 9 min 58 sec de Pedro Delgado. Rappel des victoires colombiennes dans le Tour: Lucho Herrera (1984 - L'Alpe-d'Huez), Lucho Herrera (1985 - Avoriaz et Saint-Etienne), Fabio Parra (1985 - Lans-en-Vercors), Fabio Parra (1988 - Morzine), Oliverio Rincon (1993 -Andorre), "Cacaito" Rodriguez (1994 - Val-Thorens), "Chepe" Gonzalez (1996 - Valence), Santiago Botero (2000 - Briançon), Félix Cardenas (2001 - Ax-les-Thermes).
Une étape meurtrière
Le col du Jau a principalement fait des dégâts dans la descente. Ivanov et Bram De Groot ont été victimes d'une chute spectaculaire. Le vainqueur de l'étape d'Aix-les-Bains souffre une fracture de la clavicule, alors que le Hollandais, plus durement touché, a été évacué par hélicoptère. Plus tôt dans la journée, lors du passage de la caravane publicitaire et dans le col de Jau toujours, un jeune garçon a été heurté par une voiture. On a aussi après qu'au km 144, dans la descente du col de Chioula, un véhicule Coca-Cola de la caravane publicitaire est tombé dans un ravin, deux jeunes filles étant blessées en transportés à l'hôpital.
Madame Armstrong attend des filles
Comme prévu, Lance Armstrong et son épouse ont pris connaissance du résultat d'une échographie très attendue. Madame Armstrong attend des jumelles. Les naissances de deux filles de Lance, qui a déjà un petit garçon, prénommé Luke, est programmée pour la mi-décembre.
Ce qu'ils ont gagné jusqu'ici
Le point des gains récoltés par les équipes depuis le départ de Dunkerque jusqu'à l'issue de l'étape chronométrée de Chamrousse a été effectué. Si le Crédit Agricole a déjà réussi plus d'un million et demi de francs belges, la prestigieuse équipe espagnole iBanesto n'a que 243.300 F en caisse. D'une banque à l'autre, voilà les gains récoltés: Crédit Agricole (1.548.600 FB), Telekom (1.452.900 FB), Rabobank (1.095.000 FB), Once (1.074.300 FB), CSC (1.048.500 FB), Française des Jeux (1.008.300 FB), Fassa Bortolo (978.600 FB), Festina (946.200 FB), US Postal (870.600 FB), Lampre (852.000 FB), Bonjour (737.400 FB), Delatour (720.000 FB), Kelme (702.600 FB), Domo (610.800 FB), AG2R (591.600 FB), Euskaltel (477.600 FB), Lotto (338.100 FB), BigMat (337.800 FB), Mapei (336.900 FB), Cofidis (282.600 FB) et iBanesto (243.300 FB).
Contrôles inopinés
Trois coureurs ont subi un contrôle urinaire inopiné lors de la journée de repos à Perpignan. Ce contrôle a été effectué conjointement par le ministère français de la Jeunesse et des Sports et par UCI. Même si l'identité des coureurs n’a pas été annoncée officiellement, on sait qu'il s’agirait de l’Italien Alessandro Petacchi (Fassa Bortolo), de l’Espagnol Jose Angel Vidal (Kelme) et du Norvégien Thor Hushovd (Crédit Agricole).
Accident de Colmar: le chauffard irresponsable
Le chauffeur de 50 ans qui avait foncé volontairement dans la foule des spectateurs à l’arrivée de Colmar a été déclaré jeudi irresponsable au sens pénal par le médecin psychiatre du centre hospitalier de Rouffach. Entendu au commissariat puis au centre hospitalier où il a été interné immédiatement après, l’homme a des antécédents psychiatriques.
Van Impe perd son maillot
Le col de Jau, franchi ce jour, ne rappellera pas de bons souvenirs à Lucien Van Impe. En 1976, Raymond Delisle, échappé, était passé en tête au sommet, poursuivant jusqu'à Pyrénées 2000 où il prenait au petit Belge un maillot jaune conquis quelques jours plus tôt au sommet de l'Alpe d'Huez. Van Impe s'était laissé dépouiller sans réagir. C'était pour frapper plus fort, deux jours après, dans l'étape menant à Saint-Lary-Soulan...
Jean Aerts et Guido Reybrouck à Ax-les-Thermes
Jean Aerts et Guido Reybrouck sont les deux coureurs belges qui se sont imposés dans une étape du Tour s'achevant à Ax-les-Thermes. En 1933, Aerts s'était montré le plus rapide d'un groupe de 18 coureurs. Reybrouck, par contre, et contrairement à ce qu'on pourrait croire ne s'est pas imposé dans un sprint massif. Echappé en compagnie de Van Looy, Verhaegen et Pambianco, il a devancé l'Empereur d'Herentals, ses deux autres compagnons de route terminant à une poignée de secondes. C'était en 1965. Roger Lapébie, Carnardo, Pezzi et Bourles ont également gagné dans la ville thermale pyrénéenne.