Le champion de Slovénie a devancé Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) et le Danois Magnus Cort Nielsen (EF-Nippo) sur la ligne d'arrivée. Quatrième, Mathieu van der Poel conserve le maillot jaune de leader. Le début d'étape était très animé et le peloton roulait à un rythme effréné. Après de nombreuses tentatives d'échappée, un groupe de 29 coureurs se formait en tête avec la présence de deux des trois fantastiques: le maillot jaune Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Wout van Aert (Jumbo-Visma). Van der Poel était accompagné de son équipier Xandro Meurisse et Van Aert de Mike Teunissen.

Parmi les autres membres de l'échappée, on retrouvait Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), accompagné de Toms Skuijns et Jasper Stuyven mais aussi Simon Yates (BikeExchange), le maillot vert Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step), avec Kasper Asgreen, et Philippe Gilbert (Lotto Soudal), avec Brent Van Moer et Harry Sweeny.

Dylan van Baarle (Ineos Grenadiers), Imanol Erviti et Ivan Garcia Cortina (Movistar), Patrick Konrad (Bora-hansgrohe), Ruben Guerreiro et Magnus Cort Nielsen (EF-Nippo), Dorian Godon et Michael Schär (AG2R Citröen), Soren Kragh Andersen (DSM), Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Hugo Houle (Astana-Premier Tech), Victor Campenaerts (Qhubeka NextHash), Jan Bakelants et Boy Van Poppel (Intermarché-Wanty Gobert) et Franck Bonnamour (B&B Hotels - p/b KTM) complétaient le groupe de tête.

Cette échappée royale parvenait à s'entendre et voyait son avance sur le peloton frôler les sept minutes. L'échappée était coupée en deux après le sommet de la Côte de Château-Chinon. Après s'être disputés les points de la montagne, Brent Van Moer et Matej Mohoric s'isolaient en tête. Derrière, Jasper Stuyven et Victor Campenaerts partaient en contre et parvenaient à rejoindre Mohoric et Van Moer à 46 kilomètres de l'arrivée.

Lancé à la poursuite du quatuor de tête, les derniers rescapés de l'échappée matinale accéléraient dans la Côte de la Croix de la Libération et le groupe de poursuivants était réduit à 10 coureurs tandis que Victor Campenaerts devait laisser filer Mohoric, Stuyven et Van Moer.

À un kilomètre du sommet du Signal d'Uchon, col de deuxième catégorie et principale de la difficulté de la journée, Mohoric creusait l'écart sur Stuyven et Van Moer et partait en solitaire. Le champion de Slovénie gérait son avance malgré l'attaque de Wout van Aert et Mathieu van der Poel dans les poursuivants pour décrocher la 13e victoire de sa carrière, la 2e cette saison. Jasper Stuyven et Magnus Cort Nielsen complètent le podium.

Derrière, les favoris arrivaient cinq minutes après Mohoric et Tadej Pogacar perdait près de quatre minutes sur Mathieu van der Poel et Wout van Aert. Le tenant du titre terminait cependant dans le même temps que Richard Carapaz qui avait tenté une attaque dans le Signal d'Uchon. Le grand perdant de la journée est Primoz Roglic qui termine à neuf minutes de Mohoric et quatre minutes derrière Pogacar.

Samedi, la première étape de montagne de ce Tour de France 2021 sera au programme du peloton pour la 8e étape. Pour la première étape alpestre, les coureurs prendront le départ d'Oyonnax avec une arrivée au Grand Bornand après 150,8 km de course.


>> Le classement général après cette étape folle <<

Revivez la 7e étape en direct commenté