Sergei Ivanov, ou la revanche d'un banni


AIX-LES-BAINS Les favoris du peloton ont été plus sérieux que la veille et n'ont plus autorisé que les échappées du jour n'engrangent une avance considérable. Mais ce sont néanmoins des attaquants de la première heure qui ont émergé au terme de cette 9e étape, témoignant une fois encore que dans ce Tour, aucune équipe ne contrôle réellement les débats.

Etape 9. L'analyse
Les formations des favoris attendent les journées, importantes - la première, c'est pour ce mardi - et celles des routiers-sprinters ne sont pas assez consistantes. La preuve, à Aix-les-Bains, les Bonjour et les Telekom n'ont pas comblé les deux minutes et des poussières d'écart que le premier peloton comptait sur trois échappées à 20 bornes du but.
.................................................
Trois attaquants, mais un seul coureur comblé, le Russe Sergei Ivanov. Après Ekimov, Ugrumov, Berzin et Konyshev, voilà un autre coureur de l'ex-bloc soviétique qui gagne au Tour de France. Une surprise ? Pas vraiment. Ivanov est un bon coureur, il avait triomphé, récemment, dans une étape du Tour de Suisse. Ivanov réussit un coup double. Il venge son équipe Fassa Bortolo, malmenée depuis le départ, puisqu'elle a dû faire face à l'abandon, prématuré, de son leader Casagrande, puis, samedi, à celui d'Ivan Basso, bien malheureux dans sa poursuite derrière Jalabert.
.................................................
Mais le Russe a surtout pris une revanche personnelle. L'année dernière, le Tour s'était achevé, pour lui, avant même d'avoir débuté, puisqu'il avait été interdit de course en raison d'un taux d'hématocrite trop élevé... On l'aura compris, cette étape fut réllement de transition. Même si Christophe Moreau a eu un petit coup de frayeur lorsqu'il a subi une crevaison à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, les favoris ont surtout cherché à préparer au mieux le débat alpestre de ce mardi.
.................................................
Au menu, les cols de la Madeleine, du Glandon et l'ascension de l'Alpe d'Huez. Cette fois, plus question de se cacher. Si l'étape chronométrée par équipes n'avait finalement pas permis de constater de réelles différences entre les grands du peloton, on peut admettre qu'il en sera autrement au sommet de l'Alpe. Armstrong, comme Ullrich d'ailleurs, ont déjà dit que c'est là qu'ils feraient un premier point. Et l'on observera aussi comment se comporteront les O'Grady, Simon, Kivilev et autres baroudeurs auxquels, peut-être imprudemment, les favoris ont offert plus de trente minutes de bonus dimanche dernier...
.....................................
Le classement de l'étape


Tout, tout, tout, vous saurez tout sur...
.................................
La machine à remonter le temps
Revivez en direct l'étape
......................................
Les classements
A la seconde prêt
......................................
La préhistoire du Tour
Toutes les étapes déjà courues au cours de l'édition 2001
Le Prologue. Victoire de Moreau
Etape 1. Zabel au sprint
Etape 2. Un Belge en jaune
Etape 3. Et de deux pour Zabel
Etape 4. Le retour de Jaja
Etape 5. L'équipe Crédit Agricole émerge
Etape 6. Jaan Kirsipuu devance Zabel
Etape 7. Et de deux pour Jalabert
Etape 8. Le peloton repêché
......................................
La liste des engagés
Les chiffres du Tour
Les records du Tour
Les difficultés du Tour
Le classement UCI