Nibali s'est encore montré à l'offensive dans la 15e étape, qu'il a terminée en 11e position à 1:22 du vainqueur Sepp Kuss. L'Italien pointait au 33e rang du classement général, à 1h07:05 du maillot jaune Tadej Pogacar. "C'était dur toute la journée aujourd'hui, pas seulement dans la finale", déclare Vincenzo Nibali dans un communiqué de son équipe. "On ne s'entendait pas dans l'échappée dans la montée finale, c'était une confrontation personnelle entre les meilleures. Je pense que c'était une bonne journée, certainement un bon test avant de quitter la course". 

Nibali, 36 ans, va désormais préparer les Jeux de Tokyo, où la course en ligne aura lieu le 24 juillet. "Mon Tour a été différent par rapport à ces dernières années, mais comparable au Tour 2016 avant les Jeux de Rio", dit le Requin de Messine, qui avait abandonné dans la course en ligne des JO 2016 remportée par Greg Van Avermaet. "Le Tour est un boost pour tout le monde, on peut se frotter au top mondial. Je pense que c'était la meilleure manière d'atteindre ma top forme pour Tokyo. Mon feeling est bon, mais dans une course comme les JO, c'est toute l'équipe qui doit être au top. Je suis sûr que mon coéqpuier Giulio Ciccone sera un élément-clé de notre équipe", conclut le vainqueur du Tour 2014.