Quel festival ! Tadej Pogacar a réalisé un incroyable numéro sur le contre-la-montre de la Planche des Belles Filles, ce samedi. Alors que personne ne voyait le jeune slovène capable de combler ses 57 secondes de retard sur son compatriote Primoz Roglic, le maillot blanc a mis la pression dès les premiers coups de pédale, se montrant plus rapide que Roglic. 15 secondes, puis 30... Pogacar avait finalement comblé l'ensemble de son retard après seulement un kilomètre dans l'ascension finale.

Crispé, Roglic semblait dans un jour sans. Il prenait définitivement l'eau dans les cinq derniers kilomètres de la Planche des Belles Filles et concédait finalement 1'56" sur la ligne d'arrivée. Le leader de la Jumbo-Visma perd donc le Tour de France pour 59 secondes tandis que Richie Porte, lui, a réussi à renverser Miguel Angel Lopez (qui recule à la 6e place du classement général !) pour se hisser sur le podium.

Tadej Pogacar, qui fêtera ses 22 ans... lundi, s'apprête donc à recevoir le plus beau des cadeaux d'anniversaire et, surtout, à devenir le plus jeune vainqueur du Tour de France de l'après-guerre. Ce dimanche, la dernière étape 122 kilomètres partira de Mantes-la-Jolie pour s'achever sur les Champs-Elysées. Le président de la Slovénie, Borut Pahor, assistera à l'étape, qui, sauf catastrophe, sacrera Pogacar comme successeur d'Egan Bernal.

Pogacar: "Je rêve"

Félicité par un Roglic K-O., hagard, Tadej Pogacar délivrait sa première réaction juste après l'officialisation de sa prise de pouvoir: "On rêvait de ça depuis le début. Je n'avais pas tellement d'informations sur les écarts pendant mon effort. Par contre j'avais pris chaque information pendant la reconnaissance du parcours. Dans l'ascension finale, je ne voulais plus écouter ma radio. J'étais simplement à fond... Mon rêve, en fait, c'était de courir le Tour de France, tout simplement. Alors le gagner, imaginez..."


Van Aert trop court pour l'étape

Wout Van Aert, lui, échoue à la 4e place de l'étape, derrière Dumoulin (3e), Porte (2e) et Pogacar. Il a cru à un 4e succès d'étape pendant quelques minutes, après avoir battu le meilleur temps provisoire du champion de France Rémi Cavagna. Mais son équipier néerlandais le devançait ensuite pour 10 secondes avant que Porte et Pogacar ne réalisent un incroyable numéro.

Revivez la 20e étape