Les Allemands Martin Salmon (Sunweb) et Georg Zimmermann (CCC), derniers fuyards de la journée, ont été repris à 10 kilomètres de la ligne sous l'impulsion des équipes Jumbo-Visma et Ineos.

C'est d'ailleurs Primoz Roglic qui a profité de la bosse finale pour lancer les hostilités à 1,5 km de la ligne, voyant Egan Bernal sauter dans sa roue.

C'est finalement un groupe restreint qui s'est joué la victoire finale. Plus véloce que Roglic, qui a laissé entrevoir un bon état de forme, Andrea Bagioli a remporté la première victoire de sa jeune carrière. L'Italien de 21 ans, qui a signé au sein de la formation belge début 2020, est aussi leader du classement général.

Samedi, la deuxième des trois étapes, longue de 140,5 km entre Lagnieu et Lélex Monts-Jura, offrira un relief accidenté propice aux baroudeurs avec quatre cols de 2e catégorie et un de 3e.

La course à étapes française a été remportée en 2019 par Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Le successeur du Français sera connu dimanche au sommet du Grand Colombier après 17,8 km d'ascension à 7% de moyenne.