Après 168,1 kilomètres entre Aigle et Martigny, et quatre tours d'un circuit local avec deux côtes de 3e catégorie, le Slovaque de l'équipe BORA-hansgrohe a devancé au sprint l'Italien Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious) et le Néo-Zélandais Patrick Bevin (Israel Start-Up Nation) pour signer une 2e victoire cette saison, la 116e de sa carrière. Un groupe de six coureurs, avec le Français Alexis Gougeard (AG2R Citroën), le Suisse Joel Suter (Équipe nationale suisse), l'Italien Manuele Boaro (Astana-Premier Tech), l'Italien Filippo Conca (Lotto Soudal), le Néerlandais Thymen Arensman (DSM) et l'Australien Robert Power (Qhubeka ASSOS), s'est porté en tête de course.

Après avoir compté 6:20 d'avance sur le peloton, les fuyards ont été repris par la meute, dont l'appétit était grandissant au fil des kilomètres à l'idée de se jouer le bouquet au sprint. Dernier à avoir tenté sa chance, Arensman, 21 ans, a été avalé par le peloton au sommet de la côte de Chamoson, dernière difficulté de la journée.

Malgré plusieurs tentatives d'échappées, le peloton s'est présenté groupé à Martigny. Sagan, qui s'est débrouillé tout seul dans le final, a assez facilement émergé. Le Slovaque de 31 ans avait déjà levé les bras sur la 6e étape du Tour de Catalogne plus tôt cette saison. Le triple champion du monde prépare en Suisse le prochain Tour d'Italie, qui débute le 8 mai.

Leader depuis la veille après sa démonstration dans le prologue à Oron, Rohan Dennis (INEOS-Grenadiers) portera toujours le maillot jaune de leader jeudi matin au départ de la 2e étape. L'Australien possède 9 secondes d'avance sur ses équipiers Geraint Thomas et Richie Porte.

Jeudi, cette 2e étape reliera La Neuveville à Saint-Imier sur 165,7 kilomètres. Le peloton devra se farcir cinq cols de 2e catégorie et un de première, dont le sommet est situé à 17 bornes de l'arrivée.

Ce Tour de Romandie, annulé en 2020 en raison du Covid-19, marque le début de la saison des courses par étapes. Le Slovène Primoz Roglic, absent cette année, a remporté les deux dernières éditions du rendez-vous suisse, en 2018 et 2019.