Le Colombien a remporté la deuxième étape au sprint et est devenu le nouveau leader de l'épreuve argentine

La valeur du rituel en dit long sur son rang. Vainqueur lundi de la deuxième étape du Tour de San Juan à Pocito, Fernando Gaviria s'est imposé pour la troisième année consécutive dans les rues de la cité argentine.

Frustré comme bon nombre d'autres sprinters par le final tronqué de la 1re étape et cette chute qui avait envoyé une cinquantaine de coureurs au sol dimanche, le Colombien avait soif de revanche dans une étape très rapide avalée à près de 48km/h. Si ce sont les Deceuninck-Quick Step qui ont assuré l'essentiel du boulot en tête de peloton pour tenter de mettre leur sprinter Hodeg sur orbite, les automatismes sont encore à travailler puisque le Colombien perdit la roue de ses partenaires dans le dernier kilomètre et ne put profiter du gros travail de Julian Alpahilippe à l'approche de la flamme rouge. 


Tout profit pour Gaviria qui profite de son succès pour s'emparer de la tête du classement général. "C'est toujours bon pour le moral de lever les bras tôt dans la saison, commentait le coureur de chez UAE Team Emirates. Ce sera compliqué de conserver ce maillot sur le contre-la-montre athlétique de mardi mais je vais donner mon maximum et tenter de profiter du moment."

On notera la belle quatrième place de notre compatriote Piet Allegaert (Cofidis) dans un sprint où il a devancé un certain Peter Sagan.