Le jeune Belge n'a pas été inquiété lors de cette dernière étape.

Leader à l'aube de cette septième et dernière étape du Tour de San Juan, Remco Evenepoel devait se contenter de terminer tranquillement dans le peloton pour assurer sa victoire finale. Et il n'a jamais été inquiété durant cette étape toute plate, dessinée en circuit dans les rues de San Juan : "Je voulais juste éviter les chutes, c'est la meilleure façon de débuter la saison", at-t-il expliqué avant de monter sur le podium protocolaire.

Très tôt une échappée matinale composée de huit coureurs s'est formée à l'avant. Aucun de ces coureurs ne constituait la moindre menace pour le maillot blanc et bleu de notre compatriote. Le peloton, emmené par les formations UAE Team Emirates et Deceuninck-Quick Step a contrôlé l'échappée qui se sont fait reprendre à 13 kilomètres de la ligne.

Un sprint massif était dès lors inévitable. Et dans ce domaine, c'est le Colombien Fernando Gaviria qui était le plus fort, remportant ainsi sa troisième victoire d'étapes sur les routes de ce Tour de San Juan. Il s'est imposé devant Peter Sagan et Alvaro Hodeg.

Terminant tranquillement dans le peloton après avoir joué le rôle d'équipier pour son sprinteur Alvaro Hodeg, Remco Evenepoel a, quant à lui, remporté le classement général.