"C'était à peu près la même étape qu'il y a deux ans, mais à l'époque je n'avais pas les jambes", a confié le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège fin avril, à l'interview sur le podium. "Et l'an dernier non plus, je n'étais pas assez en forme pour tenter ce genre d'attaque. Je suis parti dans l'avant-dernière montée (à 23 km du but, ndlr), mais dans la descente j'ai évité de prendre des risques. C'était un peu piégeux avec la pluie. Mais seul, on peut choisir sa trajectoire et c'est mieux de faire la course devant. J'ai bien aimé le profil de l'étape. J'ai essayé aujourd'hui et ça marché."

Tadej Pogacar endosse ainsi le maillot de leader au classement général et possède 1:24 d'avance sur son compatriote Matej Mohoric (Barhain-Victorious) et 1:28 sur son équipier chez Emirates, l'Italien Diego Ulissi. Le Tour de Slovénie s'achève dimanche. La Grande Boucle s'élance de Brest le 26 juin.