Cyclisme

L'Italien Fausto Masnada a remporté mercredi la 3e étape du Tour des Alpes en piégeant les leaders juste avant l'arrivée, après plusieurs vaines tentatives de Vincenzo Nibali pour décrocher le Russe Pavel Sivakov, qui reste en tête au général.

Dans la dernière montée vers Baselga di Piné, Nibali a tenté sa chance à plusieurs reprises. Les Nibali, même, puisque c'est d'abord Antonio, le jeune frère du "requin de Messine", qui a le premier secoué le peloton dans le final de cette courte étape de 106 kilomètres.

Vincenzo, qui cherche sur ce Tour des Alpes à monter en puissance en vue de Liège-Bastogne-Liège dimanche, et surtout du Tour d'Italie dans moins de trois semaines, a ensuite attaqué à deux reprises, faisant de gros dégâts.

Mais derrière lui, Chris Froome a pour une fois joué les équipiers et a à chaque fois fait l'effort pour ramener les jeunes Sivakov et Teo Geoghegan Hart, mieux placés que lui au classement général.

Le travail du quintuple vainqueur du Tour de France a payé et Nibali a été repris.

A un peu plus d'un kilomètre de l'arrivée, Masnada est de son côté parti seul et s'est finalement imposé avec cinq secondes d'avance sur Geoghegan Hart, vainqueur de la première étape, et sur le Polonais Rafal Majka (Bora).

Au général, Sivakov garde ses huit secondes d'avance sur le Tchèque Jan Hirt (Astana) avant la quatrième étape, courue jeudi sur 134 kilomètres entre Baselga di Piné et Cles.