Le coureur d'Israel Start-Up Nation s'est imposé en solitaire après 192,1 km de course entre Pasturana et Gênes. Hermans a attaqué sur la dernière ascension au programme, la Madonna della Guardia (7,2 km à 7,7 pour-cent) dont le sommet se trouvait à 25 km de l'arrivée. Il a conservé un avantage suffisant pour arriver en solitaire et s'adjuger la 16e victoire de sa carrière, la première depuis 2019 et son succès final au Tour de l'Utah.

Les Italiens Valerio Conti (UAE-Team Emiratres) et Enrico Battaglin (Bardiani-CSF-Faizanè) se classaient respectivement deuxième et troisième.