"Tout cela est derrière moi et je n'ai pas de sentiment de revanche", a déclaré le champion du monde vendredi en conférence de presse. Deuxième des Strade Bianche début mars et vainqueur d'une étape sur le Tirreno-Adriatico, Alaphilippe visera un premier succès au 'Ronde'. "Mon objectif pour dimanche est de me battre pour la victoire. Nous avons une équipe très solide et nous prenons le départ pour gagner. Le Tour des Flandres est une des courses les plus importantes de l'année. La motivation est grande."

L'année dernière, le Français n'est pas passé loin d'une première victoire sur le 'Ronde' mais avait dû abandonner après une collision avec une moto arrêtée sur le bord de la route à 35 kilomètres de l'arrivée alors qu'il était en tête avec Wout van Aert et Mathieu van der Poel, futur vainqueur.

"Je n'ai pas de sentiment de revanche", a assuré le champion du monde. "Tout cela est derrière moi. Nous sommes en 2021 maintenant et la course sera totalement différente. Ce qu'il s'est passé l'année dernière est dommage et je ne veux pas trop penser à ce qui aurait pu se passer sans cette chute. J'ai tout fait pour être rétabli et j'aurai une nouvelle chance dimanche."

Alaphilippe s'est également exprimé sur ses concurrents et notamment Wout van Aert, 2e en 2020. "Il doit contrôler la course avec son équipe. Cela ne doit pas toujours être notre job, si ?", a réagi 'Alaf'. "Van Aert est un des favoris selon moi mais il ne faut pas oublier d'autres candidats. Je pense notamment à Peter Sagan. Il existe différents scénarios dans le 'Ronde'. Le meilleur pour moi est celui où je gagne. Je peux m'appuyer sur une équipe solide avec quelques gars qui peuvent aussi gagner."