Le coureur d'Alpecin-Fenix réalise le doublé après avoir remporté la dernière édition en 2019.


Un groupe de sept coureurs s'isolait en tête avec Lars Loohuis, Nathan Vandepitte, Alex Colman, Sven Burger, James Fouché, Elmar Reinders en Thomas Denis. Après avoir compté plus de trois minutes d'avance, les hommes de tête étaient repris par le peloton à un peu plus de 40 kilomètres de l'arrivée. Jens Reynders et Nick Van der Lijke tentaient ensuite leur chance au moment de l'antépénultième passage sur la ligne d'arrivée. Avec notamment le travail de Remco Evenepoel pour Deceuninck-Quick Step, qui faisait son retour après sa chute et son abandon au Tour d'Italie, le peloton reprenait le duo de tête. La victoire se jouait dans un sprint réglé par Tim Merlier devant Mark Cavendish et Sasha Weemaes. Evenepoel terminait lui derrière le peloton après avoir travaillé pour son sprinteur Mark Cavendish
© D.R.