Cyclisme

Enric Mas a remporté la quatrième étape du Tour du Guangxi cycliste (WorldTour), disputée sur 161,4 km entre Nanning et Nongla Scenic Area, dimanche en Chine.

L'Espagnol de l'équipe belge Deceuninck-Quick Step a devancé le Colombien Daniel Martinez (EF Education First) et l'Italien Diego Rosa (Ineos) afin de décrocher son premier succès en 2019. Mas est aussi le nouveau leader du général, aux dépens de l'Allemand Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe).


Un trio de fuyards a fleuri la journée. En effet, le Chinois Wang Meiyin (Bahrain Merida), l'Irlandais Ryan Mullen (Trek-Segafredo) et le Néo-Zélandais Hamish Scheurs (Israël Cycling Academy) comptaient 3:45 d'avance sur le peloton quand Wanty-Gobert et Deceuninck-Quick Step ont entamé la chasse. Mullen, dernier rescapé de l'échappée, a vu son avance passer à 5:05 mais a finalement été repris à 15 km de l'arrivée de cette étape reine. A l'approche de la montée finale, les équipes Astana, EF Education First et Deceuninck-Quick Step ont préparé le terrain pour leurs leaders. Après une attaque du Français Remi Cavagna à trois bornes de la ligne, Mas a ponctué le travail de son équipe, décrochant sa 3e victoire en carrière après des victoires d'étape au Tour du Pays basque et au Tour d'Espagne en 2018. Mas, qui rejoindra Movistar la saison prochaine, est le nouveau leader du général. L'Espagnol de 24 ans a pris le maillot distinctif à Ackermann, vainqueur samedi de la 3e étape. A noter que c'est la 67e victoire de la saison pour la formation belge, équipe la plus victorieuse en 2019. Lundi, la 5e étape verra la peloton partir de Liuzhou pour rejoindre Guilin après 212,2 km. Le Tour du Guangxi s'achève mardi. Tim Wellens (2017) et l'Italien Gianni Moscon (2018) ont remporté les deux premières éditions du Tour du Guangxi.