Pascal Ackermann a remporté la troisième étape du Tour du Guangxi cycliste (WorldTour), disputée sur 135,6km autour de Nanning, samedi en Chine.

L'Allemand de l'équipe BORA-hansgrohe, leader du général, a devancé le Biélorusse Alexandr Riabushneko (Emirates) et l'Italien Matteo Trentin (Mitchelton-Scott). Premier Belge, Sep Vanmarcke (EF Education First) a terminé 7e.

Trois hommes ont pris la fuite peu après le départ. En effet, le Néerlandais Brian Van Goethem (Lotto Soudal), le Sud-Africain Nic Dlamini (Dimension Data) et l'Italien Jacopo Mosca (Trek-Segafredo) ont animé la journée. Après avoir compté 2:55 d'avance sur le peloton après 63 km de course, le trio a inexorablement perdu son viatique. Après le quatrième des cinq passages au sommet de la Qingxiu Montain (1,6 km à 5,7%), le peloton a fait la jonction avec les fuyards. Malgré le travail de l'équipe Mitchelton-Scott pour Trentin avant l'ultime bosse, dont le dernier passage était situé à 5 km de l'arrivée, c'est Ackermann qui a fait parler sa pointe de vitesse. L'Allemand de 25 ans a émergé d'un petit groupe afin de décrocher la 21e victoire de sa carrière, la 12e en 2019. Il avait dû se contenter, dans les deux premières étapes, de la 2e place. Dimanche, la 4e étape verra la peloton partir de Nanning pour rejoindre Nongla Scenic Area après 161,4 km de course. La victoire d'étape se disputera au sommet d'une ascension de 2,5 km à 7,2% de moyenne. Le Tour du Guangxi s'achève mardi. Tim Wellens (2017) et l'Italien Gianni Moscon (2018) ont remporté les deux premières éditions du Tour du Guangxi.